V.L.

En bref - Airbnb : 14 villes européenne saisissent la commission

Tourisme, culture, loisirs

Logement

Europe et international

Paris, Bordeaux, Amsterdam, Barcelone, Berlin, Bruxelles, Cracovie, Lisbonne, Madrid, Reykjavik, Valence, Vienne, la région Bruxelles Capitale et l’Association des villes allemandes : quatorze grandes villes et régions européennes saisissent la Commission européenne sur la législation applicable aux plateformes de location saisonnière de type Airbnb. Elles lui demandent d'affirmer le "principe selon lequel la réglementation européenne n’est pas un obstacle aux initiatives prises par les autorités locales pour lutter contre une croissance non-maîtrisée du phénomène de locations saisonnières".
Elles ont rencontré cette semaine, à Bruxelles, des représentants de la commissaire européenne au marché intérieur et à l'industrie, Elzbieta Bienkowska, selon un communiqué de presse de la ville de Paris. Assurant au préalable ne pas vouloir s'opposer à la location saisonnière en tant que telle, elles ont tenté de démontrer le "besoin d'instruments plus effectifs", s'appuyant sur l'usage et la fréquence des locations, pour réguler le phénomène. Or pour le moment, toutes "butent sur un manque de coopération manifeste de la part des plateformes, qui (…) affirment que la réglementation européenne en matière de protection des données personnelles leur interdit de partager ces données avec les gouvernements ou collectivités locales". Selon la ville de Paris, la Commission s’est dite ouvert aux discussions. Elle ne serait pas contre les politiques de régulation, la question étant de "savoir si les mesures nationales sont proportionnées pour atteindre cet objectif".

Accompagner vos transformations

La transformation du secteur à travers les réformes engagées par les pouvoirs publics vous impacte et vous amène à évoluer

Haut de page