Atelier d'écriture pour accompagner la rénovation d'un quartier (95)

Publié le
par
.
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Val-d’Oise

Lorsqu’en 2014, un bailleur social annonce qu’une opération de démolition-reconstruction de 180 pavillons est prévue dans un quartier populaire de Bessancourt, les élus décident de lancer une large concertation. La démarche se concrétise notamment par des ateliers participatifs et d’écriture collective. Avec à la clé, l’édition d’un livre sur le quartier publié en 2015.

Début 2014, l’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) Domaxis annonce que dans la ville de Bessancourt (Val-d'Oise, 6.600 habitants) la moitié d’un quartier doit faire l’objet d’une reconstruction après la démolition de 180 pavillons, des "Chalandonnettes" construites dans les années 70.

Volonté forte des élus

Le maire décide très rapidement de mettre en place une opération de concertation. "Ce quartier avait besoin d’une rénovation urbaine de grande ampleur. Y associer les habitants m’a paru essentiel pour les accompagner dans ce traumatisme que représente une démolition, et mieux appréhender leurs besoins, témoigne le maire, Jean-Christophe Poulet. Il s’agissait de libérer la parole des habitants, de saisir leur point de vue, eux qui vivent au quotidien les bonheurs et les difficultés de ce quartier des Brosses et Malais."

D’abord, un pacte de confiance

Fort classiquement la concertation démarre par l’organisation de rencontres entre les différents partenaires : bailleur, amicale des locataires, municipalité. Ces échanges donnent lieu à la rédaction d’une charte d’engagement, qui a servi de pacte de confiance.

Ensuite, impliquer les habitants

La mise en place d’ateliers participatifs a été le second acte de la concertation : "Notre objectif principal, précise l’élu, était de promouvoir une implication forte des habitants et de faciliter le dialogue avec les promoteurs du projet. L’idée étant de mieux comprendre le point de vue des habitants, leurs craintes, leurs espoirs pour mieux concevoir le quartier de demain : quels sont les qualités et défauts du quartier actuel ? Comment est-il ressenti par ses habitants ? Quels sont les besoins des familles en termes de typologie de logement, d’espaces publics ?"
C’est dans ce cadre qu’un atelier d’écriture collectif a été mis en place.

Il y a dix ans, lors d’une opération de réhabilitation, qui concernait, elle, des immeubles collectifs, les habitants avaient déjà contribué à un premier livre consacré à leur quartier, à son image.
L’idée a été émise de renouveler cette expérience pour accompagner la rénovation du quartier Brosses et Malais.
L’atelier d’écriture a été mis en place, à partir de mars 2015, à raison de dix séances de deux à trois heures tous les quinze jours. Un groupe de locataires, certains membres de l’amicale et un voisin auteur d’un ouvrage historique, se sont porté volontaires pour ce chantier éditorial.

Atelier collectif animé par un journaliste

Animée par un journaliste, chaque séance démarrait par la lecture de textes littéraires, puis les membres du groupe rédigeaient leurs écrits dont ils faisaient lecture aux autres. Lors de la séance suivante, le journaliste présentait les textes dactylographiés, si nécessaire avec modifications.
Huit mois après le démarrage de l’atelier d’écriture, paraissait le livre, "Brosses et Malais – la ville de demain", publié en novembre 2015. Il reprend dans un cahier central les textes rédigés par les habitants pendant l’atelier d’écriture.
La ville a acheté à l’éditeur 1.500 exemplaires, qu’elle a offert aux habitants du quartier. Le budget total de l’opération est de 24.000 euros (achat des livres et prestation de l’atelier d’écriture).

"Faire que la population imagine avec nous son avenir"

L’atelier d’écriture et le livre ont été un vrai succès auprès des habitants du quartier, conclut l’élu. La difficulté majeure fut de convaincre les gens de leur capacité à écrire eux-mêmes une partie de leur histoire, de leur donner assez confiance en eux pour les inciter à participer à un tel projet.
"Je voulais qu’en écrivant les pages de leur propre histoire, les participants réhabilitent eux-mêmes l’image du quartier. Un moment propice pour que la population imagine avec nous son avenir à Bessancourt."

Michel Léon, Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info 

Contact(s)

Commune de Bessancourt

Place du 30 Août
95550 Bessancourt
01 30 40 44 44
secretariat.general@ville-Bessancourt.fr
Nombre d'habitants : 6600

Jean-Christophe Poulet

Maire
Haut de page