Localtis

Coronavirus : ecosystem invite les ménages à stocker provisoirement leurs équipements électriques usagés

L'éco-organisme ecosystem, chargé de la collecte et du recyclage des équipements électriques et électroniques usagés, a appelé ce 25 mars les ménages à les stocker provisoirement chez eux, le temps que durera la période de confinement lié au coronavirus. La collecte se concentre sur les urgences des collectivités et distributeurs, explique-t-il en invitant chacun "à adopter un comportement responsable". "Pour contribuer au respect des mesures de confinement et limiter au maximum les opérations de ramassage, ecosystem demande aux consommateurs de ne pas se rendre en déchetterie pendant la période de confinement et de ne pas emporter d'appareil à recycler lors de leurs déplacements en grande surface alimentaire". Par ailleurs, de nombreux livreurs d'appareils neufs ne sont pas autorisés à reprendre les anciens appareils pour limiter au maximum les contacts, ajoute-t-il.
L'éco-organisme préconise de stocker les appareils et lampes pour les recycler ou les donner lorsque la situation sera revenue à la normale. "Il ne faut surtout pas jeter ces équipements dans les ordures ménagères et ne pas les déposer sur le trottoir pour éviter tout risque de pollution", rappelle-t-il. Les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) contiennent en effet des polluants et font régulièrement l’objet de trafics internationaux. Ce sont donc des déchets prioritaires, tout comme les ordures ménagères et les déchets d'activités de soins à risques infectieux (Dasri), qui doivent être pris en charge pour éviter tout risque sanitaire supplémentaire sur la voie publique, souligne l'éco-organisme.
À la demande du ministère de la Transition écologique, ecosystem assure toujours le ramassage de certains points d'enlèvement recevant encore des DEEE et qui en font la demande. Les équipes en charge de la propreté dans les intercommunalités, notamment dans les grandes agglomérations, continuent d’assurer la collecte des ordures ménagères et le ramassage des équipements électriques déposés sur le trottoir par les habitants, rappelle-t-il. 400 déchetteries, provisoirement réservées à ces professionnels, ont été réouvertes à la demande des préfets en métropole et dans les DOM. Quatre plates-formes de vente en ligne sont en outre encore en activité et pratiquent la reprise d'anciens équipements quand cela est possible.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page