Eco-Compteur

Solutions & expertise mondiales pour le comptage des piétons et des cyclistes.

Adresse
4 rue Charles Bourseul
22300 Lannion, France
Dirigeant.e.s et/ou associé.e.s
Christophe Milon
Enrico Durbano
Actionnaires
Christophe Milon

01. Activité de l'entreprise

Avec près de 18 000 systèmes installés dans 54 pays, Eco-Compteur est spécialisé dans le comptage des piétons et cyclistes.

Cette spécialisation exclusive a permis à notre équipe de développer les produits les plus innovants et performants du marché.

Nous concevons, développons et produisons un large choix de systèmes de comptage, chacun développé spécifiquement pour répondre à un besoin précis.

Nos 15 années d’expertise au service du développement des mobilités douces en ville et en espace naturel nous ont permis de déployer nos produits partout dans le monde, des sentiers du massif de l’Estérel aux pistes cyclables de Paris ou New-York.

Nos solutions permettent un comptage précis des piétons et des cyclistes, dans un environnement naturel ou urbain.

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

02. Offres de l'entreprise

Eco-Compteur fournit des solutions globales de comptage et d’analyse de données piéton/vélo.

Fiables, précis et robustes, nos compteurs ont été spécifiquement développés pour vous permettre de compter les piétons et les vélos dans toutes les configurations.

Des systèmes autonomes en énergie aux capteurs temps réel, nous pouvons vous proposer des solutions adaptées à vos besoins.

Nous ne vendons pas que des systèmes automatiques de comptage des piétons et des cyclistes. Notre objectif est de vous fournir une expertise complète sur toute la chaîne : compteurs, chaîne de transmission/télé-relève, logiciel professionnel d’analyse de données, accompagnement dans la définition de votre projet, service études pour la rédaction de rapports annuels, expertise données, expertise terrain…

03. Références de l'entreprise

Localisation
Paris
Catégorie
Smart city
Mobilité, transport et stationnement
Structure du client
Paris

Plan vélo Paris

Afin de suivre la mise en place d’un plan vélo ambitieux qui vise à porter la part modale du vélo dans la capitale à 15% en 2020, la Ville de Paris a installé 40 compteurs vélo automatiques et déploiera à terme 100 points de comptage afin de mesurer avec précision l’évolution de la pratique du vélo sur l’ensemble de son territoire. Les compteurs sont installés sur des voies dédiées (pistes cyclables) et partagées (bandes cyclables et couloirs de bus). Ils permettent de collecter des données précises et fiables sur le court-terme et le long-terme.

Un des compteurs installé a par exemple permis d’identifier que la nouvelle infrastructure cyclable réalisée sur le boulevard Voltaire était déjà largement plébiscitée, avec une moyenne de 3 200 passages journaliers. Le profil horaire témoigne également d’une utilisation pour du déplacement domicile/travail (pic de fréquentation le matin et le soir).

Plusieurs compteurs double-sens ont également été installés pour détecter les contre-sens cyclables. Par ailleurs, le capteur ZELT permet de classifier les cyclistes en fonction de leur vitesse. Ces deux informations permettent à la Ville d’identifier la direction du flux et la vitesse des usagers pour limiter les conflits d’usage.

Plusieurs afficheurs vélo de type Eco-DISPLAY Classic sont également installé depuis 2019 sur les pistes cyclables des rues Rivoli, Sébastopol, et quai d’Austerlitz pour générer de l’enthousiasme autour du vélo et partager les chiffres de fréquentation avec le public.

Les données ont été utilisées lors d’événements spéciaux comme par exemple les Journées Sans Voiture, les mouvements sociaux de l’hiver 2019, ainsi que la récente crise sanitaire pour mesurer l’évolution des fréquentations des infrastructures temporaires mises en place.

Localisation
Grenoble
Catégorie
Smart city
Mobilité, transport et stationnement
Structure du client
Grenoble Alpes Métropole

Cœurs de ville, cœurs de Métropole Grenoble

Depuis plusieurs années, la métropole de Grenoble s’est engagée dans une réflexion globale autour du partage de l’espace public et de la volonté de faire évoluer les pratiques de mobilité en faveur d’usages alternatives à la voiture individuelle. Cette réflexion globale a été menée principalement autour du projet de « Métropole apaisée » mais également « Cœurs de ville, cœurs de Métropole Grenoble »

Signé en septembre 2015, le projet « Métropole apaisée » initie une démarche ambitieuse, mise en place par chaque commune signataire selon ses propres rythmes, avec notamment la généralisation d’une limitation à 30km/h pour tout le territoire. Dès le 1er janvier 2016, 14 communes de la Métropole sont ainsi passées au 30km/h intégral.

Et des priorités assumées :

  • 1/ Réseau piéton pour tous (fréquentation et qualité)
  • 2/ Réseau vélo (fréquentation et qualité)
  • 3/ Réseau TC (fréquentation et qualité)
  • 4/ Mesures de réduction et apaisement du trafic motorisé.

Un observatoire complet pour mesurer les effets du projet « Cœurs de Ville, Cœurs de Métropole / Grenoble » avant, pendant et après la réalisation du projet

La Métropole a mis en place un observatoire très complet qui vise à évaluer l’impact de ce projet « CVCM » sur plusieurs données clés : les déplacements en voiture, à pied et à vélo via le suivi du trafic, la fréquentation des transports en commun, mais également les mutations urbaines (évolution de l’habitat, activité économique et commerciale, l’environnement (air, bruit, sécurité) et les perceptions de l’espace public…

Ce dispositif est articulé autour du recueil et de l’analyse des données quantitatives (comptages, enquêtes, etc.) et qualitatives (observations, discussions avec des experts, usagers, commerçants…). Les données de fréquentation piétonne et cycliste sont une base importante du dispositif et soulignent des résultats encourageants :

  • L’activité des commerces et des entreprises semble indiquer une bonne dynamique commerciale du centre-ville. Les services de la Métropole enregistrent par ailleurs une hausse du nombre de commerces de proximité. Les chiffres de l’observatoire ont montré une diminution du taux de vacance commerciale dans le centre-ville de 8,8 % à 8,3 % entre l’automne 2017 et mars 2018.
  • Les modes de déplacements pour accéder au centre-ville grenoblois évoluent dans le sens attendu.  Entre 2017 et 2018, l’accès en voiture au centre-ville a ainsi diminué de 3 % au niveau des sorties du centre-ville et de 4 % au niveau des entrées. En hausse significative, l’utilisation des parkings relais, de + 7 % entre 2016 et 2017 et de + 4 % sur la même période pour les parkings en ouvrage.
  • La pratique du vélo, en forte progression depuis plusieurs années, continue de progresser également.
  • La fréquentation des lignes de bus est restée globalement stable, avec une augmentation constatée de la régularité et ponctualité du service.

Mesure de la fréquentation piétonne

Dans le cadre de ce dispositif global, la Métropole a également installé spécifiquement des compteurs de type PYRO-Box afin d’objectiver la fréquentation de ses rues du centre-ville. Au total, 4 compteurs permanents et un compteur mobile ont été déployés, dans l’optique de bénéficier de points de référence sur la fréquentation, tout en pouvant mettre en place des campagnes de comptage temporaire. Les compteurs implantés ne bénéficiant pas de la distinction de pratiques entre piéton/vélo, une calibration manuelle basée sur l’observation a été faite, et qui a conclu sur une répartition piéton/vélo de 95%/5%.

Sur ce point, l’observatoire constate que, suite de la mise en place du nouveau plan, une augmentation globale de la fréquentation piétonne de +3% entre avril 2017 (avant la mise en place) et avril 2018 (après la mise en place).