Ile-de-France

Anne Lenormand

Europacity : le commissaire-enquêteur émet un avis favorable à l'aménagement du Triangle de Gonesse

Aménagement et foncier

Environnement

Energie

Développement économique

A la suite de l’enquête publique menée en début d'année, le commissaire-enquêteur a rendu le 19 juillet au préfet du Val-d'Oise son rapport et ses conclusions motivées sur l’utilité publique des travaux et acquisitions nécessaires au projet d’aménagement du Triangle de Gonesse, qui comprend notamment la zone devant accueillir le méga-complexe de commerces et de loisirs Europacity piloté par Immochan, filiale du groupe Auchan, et le conglomérat chinois Wanda.
Le commissaire enquêteur "constate que l’opération projetée est globalement cohérente avec les objectifs annoncés et qu’elle présente des avantages certains pour la collectivité comme pour les populations. Il estime que ces avantages sont nettement plus importants pour la collectivité et les populations que les inconvénients qui en résultent (...)." "En conséquence, le commissaire enquêteur émet un avis favorable sur l’utilité publique de l’opération projetée et sur les acquisitions foncières nécessaires à sa mise en oeuvre, sur son objet, sur ses motivations comme sur sa taille et son emprise (...)." Il émet également plusieurs réserves, notamment sur la préservation d’emprises foncières avant leur aménagement et sur l’impact du mégacomplexe sur le commerce local, que Grand Paris aménagement, le maître d’ouvrage, devra lever avant toute déclaration d’utilité publique par le préfet du département.
Près d’un an après l’avis défavorable du commissaire-enquêteur chargé de l’enquête publique portant sur la révision du PLU de Gonesse (Val-d’Oise), cette conclusion positive de l'enquête publique relative à la déclaration d’utilité publique du projet d’aménagement du Triangle de Gonesse apparaît comme une victoire pour les partisans d’Europacity. Elle relance aussi le projet après l’annulation de l’arrêté de création de la ZAC de ce territoire par le tribunal administratif le 6 mars dernier.
Après la publication de ce rapport, le collectif Europas du tout, opposé au projet Europacity, s’est dit ce 24 juillet "surpris" par la conclusion du commissaire-enquêteur et a rappelé que celui-ci a rendu un avis favorable "uniquement à l’aménagement du territoire sur le Triangle de Gonesse et non au projet Europacity qui lui, n’a aucune utilité publique". "Ce méga centre commercial va mettre en péril plus de 8.000 emplois dans un secteur où le taux de chômage dépasse déjà les 15%, fait valoir le collectif. Ce projet est d'autant plus inutile qu'il s'inscrit dans une zone déjà très dense en centres commerciaux et commerces de centre-ville." Appelant à "maintenir et à amplifier la mobilisation", il rappelle les propos tenus par Nicolas Hulot le 5 juillet dernier. "Avoir un centre commercial gigantesque avec une station de ski artificielle, c’est la folie des grandeurs du XXe siècle ! C’est exactement ce que je ne veux plus demain", avait alors déclaré le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page