Jean-Noël Escudié / P2C

Patrimoine - La fréquentation des monuments nationaux en hausse de près de 10% depuis janvier, record en vue

Tourisme, culture, loisirs

Au lendemain de la saison d'été, le Centre des monuments nationaux (CMN) annonce que la centaine de monuments nationaux dont il assure la gestion pour le compte de l'État ont accueilli 7.272.000 visites entre le 1er janvier et le 31 août 2018. Ce chiffre traduit une augmentation de 9,5% par rapport à 2017, représentant plus de 630.000 visites supplémentaires. Philippe Bélaval, le président du CMN, voit dans ces résultats la confirmation de "l'importance du rôle du patrimoine dans l'attractivité touristique de la France". Désormais, il affiche l'ambition d'atteindre à la fin de l'année, voire de dépasser, le niveau record de 2014 (9,534 millions de visiteurs). Un tel résultat effacerait les conséquences des attentats de 2015 et de 2016 sur l'activité culturelle et touristique.

Les monuments emblématiques toujours en tête

Les grands monuments emblématiques du patrimoine, particulièrement prisés des touristes internationaux, bénéficient à plein de cette reprise. Ainsi, l'Arc de triomphe reste le monument le plus fréquenté du réseau avec déjà 1,21 million de visites en 2018 (+8,6%). Pour sa part, l'abbaye du mont Saint-Michel a accueilli 1,05 million de visiteurs (+11,2%), tandis que la Sainte-Chapelle à Paris enregistrait 869.509 visites (+14,8%) et devrait aussi atteindre le million à la fin de l'année.
Le communiqué du CMN insiste également sur l'impact bénéfique, pour la fréquentation des monuments, des manifestations culturelles qu'il organise ou d'autres événements nationaux. Avec l'entrée de Simone Veil au Panthéon, ce monument a vu sa fréquentation faire un bond de 40,6% depuis le 1er juillet, atteignant ainsi un total de 594.423 visites depuis le début de 2018 (+20,2%). Autre événement, moins spectaculaire, avec l'inauguration le 31 mai, par Emmanuel Macron, du château de Voltaire à Ferney (Ain), après trois ans de travaux de rénovation (déjà 13.788 visiteurs).

Le succès des expositions et le dynamisme des régions

A la Conciergerie, c'est l'installation "Détournement" (un circuit intérieur d'eau, tirée de la Seine voisine) qui explique les 307.637 visites depuis le début de l'année (+14%). Le CMN cite aussi le château de Vincennes avec l'exposition "Détenues" de Bettina Rheims (93.223 visites en 2018, dont 36.868 pendant l'exposition, et +13,6%), le monastère royal de Brou (Ain) avec l'exposition "Les Primitifs flamands" (70.115 visiteurs depuis le début de l'année, soit +9,8%, dont 50.012 sur la période de l'exposition, soit +25,6%), ou encore le château comtal et les remparts de Carcassonne, qui comptabilisent 325.671 visites (+8,3%) depuis l'installation, le 4 mai dernier, de l'étonnante œuvre monumentale de Felice Varini "Cercles concentriques excentriques".
Même sans exposition, installation ou événement, certains monuments moins connus tirent leur épingle du jeu en régions. C'est le cas, entre autres, du château d'Aulteribe (Puy-de-Dôme) avec 9.745 visites depuis le début de l'année (+28,8%) ou du château de Cadillac (Gironde) avec 13.399 visites (+18,6%). C'est le cas aussi de certains monuments plus connus, comme le palais du Tau et les tours de la cathédrale de Reims (66.183 visites et +32,5%) ou des alignements de Carnac et de la maison des mégalithes entièrement réaménagée (30.516 visites et +18,5%).
Enfin, le CMN prend garde d'oublier que les sites ont aussi des sites... internet. Depuis le début de l'année, ceux-ci totalisent plus de 2,1 millions d'internautes (+25%), qui ont regardé plus de 7 millions de pages.

Investissement dans les hébergements touristiques

Revitaliser et conforter l’attractivité des centres-villes par la construction ou la rénovation d’hôtels et résidences touristiques.

Haut de page