Localtis

Energie - La Picardie crée le premier service public de l'efficacité énergétique

Publié le
par
Sylvie Luneau / Victoires-Editions
dans

Environnement

Energie

Logement

Organisation territoriale, élus et institutions

Commande publique

Emploi

La Picardie est la première région à s'engager dans un service public de l'efficacité énergétique (SPEE), nouveau dispositif issu de la loi Brottes votée en mars dernier. Mis en oeuvre par une régie dédiée, les premiers travaux de rénovation sont prévus pour janvier 2014.

Même si l'annonce a été faite le 15 novembre, c'est lors de sa session du 27 septembre 2013 que la région Picardie s'est dotée d'une nouvelle compétence en matière d'efficacité énergétique. L'objectif de départ est d'engager la rénovation thermique de 2.000 logements dans les trois ans à venir (2014-2017) afin de diminuer leur consommation d'énergie de 50 à 80%. "Nous allons sélectionner trois à quatre territoires pilotes représentant chacun une population de 80 à 100.000 habitants", déclare Claude Gewerc, président du conseil régional de Picardie.

Une régie régionale dotée de 8 millions d'euros

Côté mise en œuvre, c'est une régie régionale, créée le 29 novembre prochain et présidée par le président du conseil régional, qui assurera la gestion administrative et financière des opérations. Elle sera dotée dans un premier temps d'un effectif de dix personnes (transfert du conseil régional) et d'un budget de 8 millions d'euros, sur les fonds propres de la région. L'accompagnement des particuliers sera mené par des structures locales qui auront conventionné avec la régie. Après travaux, le suivi des consommations et la maintenance des équipements sera assurée pendant 3 ans. "Nous avons déjà mené de nombreuses initiatives, dont le prêt à taux zéro, qui ont montré leurs limites. Nous souhaitons aller plus loin en instaurant un guichet unique", complète le président. Ainsi, la région met en place un dispositif de tiers-financement pour les ménages qui ne peuvent pas avoir accès aux prêts bancaires. La région sera remboursée par les économies réalisées sur les factures d'énergie sur une période de 15 à 25 ans. Au total, la région prévoit un budget de 50 millions d'euros, dont 42 millions sous forme de prêt à la BEI.

Regrouper les professionnels pour répondre aux appels d'offres

Autre objectif : qualifier les professionnels du bâtiment et les inciter à se regrouper pour pouvoir répondre à des appels d'offre d'envergure courant 2014. Pour cela, la région Picardie a déjà lancé en juin un appel à candidatures "groupement d'entreprises en faveur de la performance énergétique des bâtiment" afin d'inciter les professionnels du bâtiment à se regrouper et à se qualifier. A ce propos, la région est en pointe concernant la création de plateformes de formation Praxibat (39 sur 60 existantes en France), mises en place dans les lycées professionnels. Ce dispositif de l'Ademe doit permettre aux professionnels de se former aux nouvelles pratiques et aux nouveaux matériaux pour obtenir le label reconnu garant de l'environnement (RGE). L'objectif est de créer 650 emplois dans le secteur du bâtiment pendant la phase pilote de 3 ans.
A terme, le schéma régional climat air énergie prévoit la rénovation de 13.000 logements par an (dont 3.000 logements sociaux), soit 300 millions d'euros de travaux. La région compte 800.000 logements : les deux tiers ont été construits avant 1975.
 

Haut de page