France

Valérie Liquet / Localtis

Le prix Cap'Com 2018 récompense des campagnes de communication publique à visage humain

Citoyenneté et services au public

Quelles sont les tendances 2018 de la communication publique locale ? Un petit tour du côté des neuf lauréats du 30e prix Cap'Com en donne un aperçu. Le Grand Prix revient cette année à la ville d'Angers pour son budget participatif, le bailleur Grand Lyon Habitat a été récompensé pour la cérémonie de remise de diplômes à ses gardiens d'immeuble, la ville de Tarnos pour avoir confié sa promotion aux "city jeunes"… 

Jeunes de Tarnos "nés des vagues et du fer"

"Il y a beaucoup d'humanité dans vos campagnes" a souligné Xavier du Crest, directeur de Handicap International et président du 30e Grand Prix Cap'Com, pour qualifier le cru 2018. La cérémonie de remise des prix s'est déroulée le 5 décembre, à Lyon, devant 800 communicants réunis pour le 30e forum de la communication publique et territoriale.
Le Grand Prix a été décerné à la ville d'Angers pour la communication sur son budget participatif, qui elle-même s'inscrit dans un "plan global de communication citoyenne". Les porteurs de projets disposaient d'un kit communication fournie par la ville, pour faire connaître leur proposition et mobiliser les habitants. Deux lieux de rencontres "terrains" étaient complétés par une plateforme numérique.
Au final, 6.760 habitants ont voté pour 59 projets en lice, désignant 16 lauréats : pièges contre les frelons asiatiques (1.546 voix, 10.500 euros), des vergers en cueillette libre dans la ville (1.513 voix, 80.000 euros), frigos solidaires (1.300 voix, 3.500 euros), un lieu de plein-air pour la musique (1.173 voix, 55.000 euros), co-toiturage solaire, citoyen et participatif (734 voix, 5.000 euros)…

Une cérémonie de remise de diplômes "festive et conviviale" pour des gardiens d'immeuble de Grand Lyon Habitat

Le prix de la catégorie communication interne a été attribué à Grand Lyon Habitat pour la cérémonie organisée pour la remise de diplômes à 120 gardiens d'immeuble, venant clore une année de formation dispensée en partenariat avec l'Afpols (Association pour la formation professionnelle continue des organismes de logement social). Le jury a récompensé "un dispositif festif, convivial et humain, qui rend hommage aux gardiens et qui signe véritablement la reconnaissance de l'organisme HLM pour le travail de ses agents, grâce notamment aux leviers de l'humanité et de l'émotion".
Chaque agence de proximité de Grand Lyon Habitat avait préparé pour l’occasion un show personnalisé, pour valoriser et féliciter leurs gardiens de façon ludique et originale. L'une avait parodié le film "Police Academy" pour féliciter ses équipes, une autre avait présenté ses gardiens de façon personnelle à travers leurs hobbys, une autre encore avait salué le travail de ses équipes avec un show mêlant danse et cinéma…

Je suis #rémois.e et c'est viral

Le prix de l'attractivité et du marketing territorial est attribué à la ville de Reims pour la campagne Je suis #rémois.e visant à développer et à renforcer le sentiment d’appartenance des habitants autour des grands symboles de leur ville déclinés sur différents supports : clean tags, pochoirs, vitrophanie, affiches, cartes de vœux, goodies, verres, mugs, tablettes de chocolat, fonds d'écran, réseaux sociaux, filtres Facebook... "Une campagne 100% réalisée en interne, très complète et très virale", a salué le jury.
Le prix de la communication comportementale est revenu à la ville et eurométropole de Strasbourg pour la campagne "Strasbourg, ça pousse" incitant les habitants à fleurir les façades d’immeubles, les pieds d’arbres et les trottoirs pour contribuer à la végétalisation de l’espace public. Le projet est organisé autour de visuels poétiques, mais aussi d’une plateforme en ligne nourrie par les habitants qui y déposent leurs projets, avec une cartographie interactive, d’ateliers de jardinage et d’une présence active sur les médias sociaux. En 2018, plus de 15 pieds d'arbres et 20 trottoirs ont ainsi été végétalisés pour un total de 4.43,7 m². "Une campagne de mobilisation créative, concrète et efficace avec une utilisation optimale de la carte interactive", selon le jury.

Les jeunes de Tarnos, "nés des vagues et du fer", le chantent et le dansent

Le prix des jeunes Cap'Com / Anacej (Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes) a été attribué à Tarnos, ville landaise voisine de Bayonne la basque, pour le joli clip "Nés des vagues et du fer" (notre illustration) réalisé par des jeunes de 15 à 20 ans réunis au sein de City@jeunes. Le clip vise à promouvoir la vitalité de la ville et à créer un projet fédérateur pour les acteurs de la vie culturelle et citoyenne. Les jeunes ont été libres et autonome : écriture du scénario, montage vidéo, mise en ligne, promotion sur les réseaux sociaux… Ils ont décidé de faire de la danse le fil conducteur de leur clip et se sont tournés vers les clubs et associations de la ville pour la réalisation des chorégraphies. La composition de la musique est issue d'un travail collaboratif avec l’école municipale de musique. Le dispositif de communication et de promotion a été conçu par les jeunes, avec l’aide de la ville. 

Campagne de communication pour soutenir une campagne de financement participatif

La métropole européenne de Lille a reçu le prix de la communication institutionnelle pour ses "MEL Makers". En partenariat avec la plateforme KissKissBankBank et des acteurs engagés du territoire, elle a soutenu les campagnes de financement participatif de dix entrepreneurs métropolitains sélectionnés par appel à projets. "Une campagne innovante et pertinente qui participe à stimuler l’économie locale et qui place la MEL en tête de réseau de l’économie circulaire : contemporain et percutant", selon les dires du jury.
Le prix de la communication citoyenne a été attribué à la ville de Revest-les-Eaux pour ses fresques "connectées et interactives" permettant aux habitants de ce village du Var de valoriser leur patrimoine tout en faisant vivre la mémoire du territoire. Le projet s'est appuyé sur des "ateliers d’intelligence collective" et l’utilisation de méthodes issues du "design-thinking".

Phrases à double-sens et visuels empruntant à la mythologie

Saint-Étienne métropole a remporté le prix de la communication culturelle et événementielle pour les 30 ans de son musée d'Art moderne et contemporain. La campagne, avec des affiches aux slogans double sens, a permis une augmentation de fréquentation de 17% par rapport à l’année précédente, dont une bonne part de visiteurs nationaux ne résidant pas dans l'agglomération.
Enfin, le prix de la créa est revenu aux villes de Castelnau-le-Lez et du Crès, pour leurs étonnantes affiches empruntant à l’univers mythologique gréco-romain pour la promotion de la programmation culturelle du Kiasma de Castelnau-le-Lez et de l'Agora du Crès, deux salles avec une communication mutualisée pour plus d'impact.

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page