Localtis
Jean Damien Lesay pour Localtis

Le succès du label "Ville active et sportive" ne se dément pas

Tourisme, culture, loisirs

257 villes vont recevoir cette année le label "Ville active et sportive". Ce chiffre en nette augmentation par rapport à ceux des deux premières éditions (175 collectivités labellisées en 2017 et 120 en 2018) s'explique par le premier renouvellement du label pour les villes honorées il y a deux ans.
Pour la période 2019-2021, ce sont en effet 118 nouvelles villes et 139 villes en renouvellement qui rejoindront celles récompensées l'an dernier. Au total, 377 villes sont donc actuellement labellisées sur tout le territoire.
Les lauréats 2019 ont été choisis parmi 269 candidatures présentées. Les orientations notables des dossiers ont notamment porté sur les événements de promotion du sport-santé et du sport féminin, ainsi que sur les activités sportives de proximité et de sport pour tous.
Les villes concernées recevront leur label le 8 février à Angers, en présence de Roxana Maracineanu, ministre des Sports.

Le label "Ville active et Sportive est organisé par le Conseil national des villes actives et sportives (CNVAS), représenté par le ministère des Sports, l’Andes (Association nationale des élus en charge du sport) et l’Union sport et cycle. Il distingue les communes qui développent des politiques volontaristes pour promouvoir l’activité physique et sportive, sous toutes ses formes, et accessible au plus grand nombre. Il est attribué sur une échelle de 1 à 4 lauriers pour une durée de trois ans sur la base de quatre critères : la motivation de la candidature ; la présentation du projet sportif ; l’état des lieux sportifs du territoire ; et la politique sportive et les initiatives innovantes.

Haut de page