Un CIAS pour faciliter l'accès aux prestations sociales de la ville-centre

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Marne

Les élus de la communauté et les techniciens de l'action sociale se retrouvent dans un groupe de travail pour réfléchir à l'élargissement de l'action sociale à l'échelle intercommunale. Ils souhaitent voir la population bénéficier d'un ensemble de prestations proposées par la ville-centre (crèche, maintien à domicile des personnes âgées...). Cette réflexion aboutit à la création d'un CIAS et à la définition des compétences respectives entre le CIAS et les CCAS des communes-membres.

Avant de créer le CIAS début 1996, les élus des communes, alors réunies en district, s'interrogeaient : qu'allaient devenir les Centres communaux d'action sociale ? Les associations bénévoles n'allaient-elles pas se sentir exclues? N'allait-on pas attirer dans les petites communes des personnes en difficulté sociale

Le maire de Sézanne (5700 habitants) et un adjoint d'une commune rurale décident de créer un groupe de travail avec les élus de toutes les communes et les techniciens de l'action sociale pour réfléchir à ces questions et avancer vers la prise en compte de l'action sociale à l'échelle intercommunale. La démarche fut la suivante : réaliser un diagnostic au niveau de chaque CCAS, recueillir l'expression des maires sur leurs attentes et proposer une organisation qui réponde à leur souhait.

Le diagnostic a montré que l'aide sociale légale posait des difficultés aux petites communes qui, instruisant peu de dossiers, manquaient de pratique ; il a fait apparaître que les actions concernaient surtout les colis et repas des anciens alors que les élus souhaitaient que les habitants de leur commune bénéficient également des services de la ville centre. Les élus décident donc de créer un CIAS et de lui confier l'aide sociale légale et l'aide facultative (crèche familiale, crèche collective, maintien à domicile des personnes âgées, portage de repas, fonds d'aide aux jeunes.

La communauté de communes a été créée le 1 janvier 2002. Aujourd'hui, deux conventions régissent les rapports entre le CIAS et le CCAS (une pour l'aide légale et l'autre pour l'aide facultative). Toutes les communes sont représentées au conseil d'administration du CIAS. La communauté de communes lui a confié de surcroît les actions relatives à l'insertion, la formation, l'emploi et la prévention.  Tous les habitants peuvent bénéficier de la crèche familiale et collective, de la halte garderie, des services à domicile, de l'épicerie sociale, du Fonds d'aide aux jeunes et de l'instruction des dossiers du RMI. Les relations entre élus des petites communes et du bourg centre se sont considérablement enrichies mutuellement. 

La récente loi de cohésion sociale  incite à la création de CIAS en entraînant le transfert de plein droit de tout ou partie des actions des CCAS vers les CIAS, lorsque les EPCI décident d'en créer un. Les EPCI à fiscalité propre déjà dotés d'un CIAS ont jusqu'au 31 décembre 2006 pour se conformer aux nouvelles dispositions.

Communauté de communes du Pays Sézannais

Nombre d'habitants :

7800

Nombre de communes :

12
Déchetterie. Chemin du Petit Etang
51120 Sézanne

Didier Canart

Dircteur du CIAS

Monsieur Bonotte

Président du CIAS
Haut de page