Localtis

Appel à projets continuités cyclables : 111 territoires lauréats

Publié le
par
Anne Lenormand / Localtis
dans

Transport mobilité durable

France

Le ministère de la Transition écologique a annoncé ce 14 septembre les 152 projets retenus à l'issue de l'appel à projets "Fonds mobilités actives – Continuités cyclables" lancé fin 2018 dans le cadre du plan vélo. Les dossiers lauréats, qui couvrent 111 territoires, recevront un total de 43,7 millions d'euros pour développer des infrastructures cyclables.

A l'issue de l'appel à projets "Fonds mobilités actives – Continuités cyclables" lancé fin 2018, 152 projets couvrant 111 territoires ont été retenus sur un total de 275 dossiers déposés par 170 collectivités ou sociétés, a annoncé le ministère de la Transition écologique ce 14 septembre. Les lauréats recevront un total de 43,7 millions d'euros de subventions de l'Etat pour la réalisation de projets d'aménagements cyclables comme la création de passerelles, la réhabilitation de ponts ou de tunnels, la sécurisation du franchissement de carrefours complexes, etc. "Une attention particulière a été apportée aux projets en outre-mer, aux projets qui visent à désenclaver des zones rurales isolées ou qui cherchent à dynamiser par le développement des mobilités à vélo des villes ou des quartiers dévitalisés, par exemple les territoires intégrés au programme 'Action cœur de ville' ou les quartiers prioritaires de la politique de la ville", a indiqué le ministère.

Record de lauréats dans le Grand Est

On trouve parmi les lauréats des communes et des intercommunalités de toutes tailles, plusieurs conseils départementaux (Loire, Bas-Rhin, Nord, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Val d'Oise, Hérault, Gard, La Réunion, Loire Atlantique, Var) et un conseil régional (La Réunion). La région comptabilisant le plus grand nombre de projets retenus est Grand Est (28 au total dont 13 pour la seule Eurométropole de Strasbourg), suivie d'Auvergne-Rhône-Alpes (18), de l'Occitanie et de Provence-Alpes-Côte d'Azur (17 chacune). Huit projets ont été retenus dans les outre-mer dont cinq à la Réunion
Cette annonce entre dans le cadre du "plan vélo", détaillé par le gouvernement il y a un an, qui inclut la création d'un fonds de 350 millions d'euros sur sept ans destiné à développer le réseau cyclable : chaque année, 50 millions seront débloqués pour cofinancer avec les collectivités des infrastructures assurant la continuité des pistes.   Le gouvernement affiche comme objectif de tripler d'ici 2024 la part modale du vélo dans les déplacements quotidiens, pour le faire passer de 3% à 9%.
 

Haut de page