Puy-de-Dôme

Citoyens et communes ensemble dans une Scic pour les énergies renouvelables (63)

Environnement

Energie

Créée en 2010, la Scic Combrailles durables associe plus de 230 citoyens et 3 communes au nord du département du Puy-de-Dôme. Début 2015, elle gère 12 équipements photovoltaïques sur plusieurs communes et espère bien passer à la vitesse supérieure en 2016.

C'est à l'occasion d'une réunion sur un projet de zone de développement de l’éolien (ZDE) que plusieurs citoyens du pays des Combrailles interpellent les élus et proposent de conserver la maîtrise de l'investissement sous forme de financement citoyen. Fin 2009, 25 de ces citoyens se fédèrent sous l'association Combrailles durables, laquelle se transforme un an après en Scic, pour au final développer le photovoltaïque !

Les citoyens se forment...

"Parmi la vingtaine de citoyens mobilisés au début du projet en 2009, aucun de nous n'était expert du sujet", indique Isabelle Gardères, administratrice bénévole et cofondatrice de Combrailles durables. Pour se former, ils visitent d'autres projets et sollicitent des associations ressources. Assez rapidement, ils préfèrent s’orienter vers le photovoltaïque, à leurs yeux plus simple et plus rapide à mettre en œuvre que l’éolien. Ils s'entretiennent avec plusieurs fabricants de tuiles et panneaux photovoltaïques pour muscler leurs connaissances.
En 2010, la commune de Loubeyrat leur ouvre la possibilité d'un premier test grandeur nature : elle est en train de construire une école primaire sur le toit de laquelle elle accepte que soient posés les premiers panneaux photovoltaïques.

… une commune soutient le lancement du projet...

"Notre commune souhaitait développer une politique énergétique ambitieuse mais n'avait pas l'expertise suffisante. Les membres de Combrailles durables apportaient cette connaissance et nous étions confiants quant à leur motivation citoyenne", indique le maire de Loubeyrat, Jean-Marie Mouchard. La commune met à disposition le toit de son école sous forme d'une autorisation d'occupation précaire de 25 ans, la Scic assurant toutes les charges afférentes à l'équipement.
Ce premier projet de 67.000 euros est financé grâce au dispositif d'apport en fonds associatifs : chaque adhérent achète des parts de 50 euros et devient copropriétaire du toit photovoltaïque. Des subventions régionales et un prêt bancaire complètent le budget. Cette première centrale citoyenne, équipée de tuiles européennes, posées par un installateur du territoire, entre en fonctionnement en octobre 2010.

… et le périmètre d’action de la Scic s’élargit progressivement

En 2010, la Scic comptait déjà 180 coopérateurs, dont la commune de Loubeyrat. La structure se met en quête de nouveaux projets dans un rayon de 35 km. "Pas si facile ! Il faut tenir compte du temps long de la décision des collectivités locales", observe l’administratrice de Combrailles durables. Selon le maire de Loubeyrat, "les élus hésitent à modifier un toit existant en dehors des projets de rénovation d'équipement".
Malgré tout, en 2015 la Scic gère déjà 1.907 m2 de toitures photovoltaïques sur douze équipements scolaires, sportifs ou des mairies, répartis sur six communes. L’ensemble produit l'équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 110 foyers, et l'activité de la Scic contribue à la bonne santé économique du chauffagiste solaire local.

Fin 2015, 235 coopérateurs, dont trois communes

Fin 2015 La Scic Combrailles durables dispose d'un capital de 60.400 euros, soit 1.208 parts coopératives détenues par 235 coopérateurs. Trois communes sont coopératrices : Loubeyrat qui marque un soutien fort en apportant 22% du capital, Ménétrol et Blanzat, investies de manière plus symbolique. Chaque coopérateur dispose d'une voix dans la coopérative, sans relation avec le nombre de parts qu'il détient. Les coopérateurs ne reçoivent actuellement pas de dividendes, qui sont systématiquement réinvestis dans les nouvelles réalisations.
La Scic réalise un chiffre d'affaire annuel de 50.000 euros et agit sans subvention de fonctionnement. Les projets d'investissements bénéficient généralement de subventions, de 5 à 10.000 euros /an de la part de la région Auvergne.

En 2016, Combrailles durables espère bien passer à la vitesse supérieure : elle a pour cela recruté un ingénieur à temps plein et six nouveaux projets sont en débat. Un projet est en discussion pour réaliser une installation solaire au sol sur une friche industrielle de 3 hectares, avec l’espoir de permettre à la jeune Scic de passer un véritable cap dans sa production d'énergie électrique.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Commune de Loubeyrat

63410 Loubeyrat
Nombre d'habitants : 1107

Jean-Marie Mouchard

Maire
mairie.loubeyrat@wanadoo.fr

Combrailles durables Scic-SA

Le Bourg
63410 Loubeyrat

Isabelle Gardère

Administratrice
contact@combraillesdurables.fr

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page