Etats généraux des RIP : La Banque des Territoires engagée pour le déploiement du THD dans tous les territoires

Infrastructures numériques, données

[Territoires plus connectés] - La Banque des Territoires était présente à la huitième édition des Etats généraux des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) organisés à Deauville, le 14 mars 2019. Cet événement annuel a réuni les acteurs qui animent les RIP (collectivités, industriels, opérateurs, …) pour faire avancer le Plan France Très Haut Débit. L’occasion pour la Banque des Territoires, partenaire officiel de l’événement, de faire le point sur ses investissements réalisés dans les RIP et de réaffirmer son engagement pour rendre le Très Haut Débit accessible à tous.

 La Banque des Territoires a investi plus de 400 M€ dans près de 25 réseaux d'initiative publique FTTH  ! 1 million de prises déployées, 6 millions à termes !

Xavier Maurice, expert numérique de la Banque des Territoires

La Banque des Territoires mobilisée pour les RIP

Après avoir investi dès 2005 dans les RIP de 1ère génération des agglomérations ou départements qui ont déployé des réseaux optiques intercommunaux, la Banque des Territoires investit depuis 2015 dans les RIP de 2e génération apportant la fibre optique jusqu’aux abonnés (FTTH). Depuis 15 ans, la Banque des Territoires a investi un total de 560 M€ dans 54 RIP dont 415 M€ dans près de 25 RIP FTTH.  

En 2018, six nouvelles opérations d’investissements, un record d’activité pour la Banque des Territoires, ont été réalisées. Ces projets de déploiement de la fibre optique concernent les zones rurales : de l’Hérault, de la Haute-Garonne, du Maine-et-Loire, du Val-de-Loire, de l’Essonne et de la Sarthe

Aujourd’hui, les différents investissements réalisés dans ces réseaux de 2e génération (RIP FFTH) par la Banque des Territoires et avec ces 4 partenaires que sont Axione, Altitude, Covage et TDF, ont permis le déploiement d'un million de lignes de fibre optique pour des particuliers et des professionnels sur tout le territoire. L’objectif à atteindre, à termes, est de six millions de ligne.

En complément de son action pour les RIP, la Banque des Territoires s’engage également sur le marché de gros pour les offres dédiées aux entreprises. Ainsi, en 2018, elle a investi dans Kosc Infrastructures qui vise à déployer la 1ère offre de gros nationale de fibre professionnelle et ainsi accélérer l’accès des TPE et PME au Très Haut Débit.

Le Très Haut Débit un enjeu fort pour l’attractivité territoriale

Le Très Haut Débit est enjeu primordial car il participe au dynamisme local et contribue à l’attractivité territoriale. En effet, grâce à lui, les entreprises peuvent plus facilement s’implanter, et créer ensuite des emplois, puis des nouveaux services qui permettent eux-mêmes de développer de nouveaux usages.

Pour couvrir en Très Haut Débit toutes les zones, notamment rurales et peu denses, la Banque des Territoires met à disposition son expertise, son offre d’ingénierie, de prêt et d’investissement pour accompagner les territoires tout au long de leurs projets d’infrastructures numériques. Aux côtés des acteurs publics et des industriels, elle contribue au développement de l’économie numérique au service des citoyens et des entreprises.

Le Plan France Très Haut Débit

Lancé en février 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en Très Haut Débit d’ici 2022, c'est-à-dire proposer un accès à Internet performant à l'ensemble des logements, des entreprises et des administrations.

Pour atteindre cet objectif, il mobilise un investissement de 20 Md€ en dix ans pour déployer les infrastructures de l'Internet Très Haut Débit sur tout le territoire.

En savoir sur le Plan France THD

Haut de page