La communauté de communes Piémont d'Alaric favorise les équipements utilisant les énergies renouvelables

Publié le
dans

Environnement

Energie

Aude

Depuis septembre 2007, la communauté de communes Piémont d'Alaric (11) propose des aides financières aux particuliers pour l'installation d'équipements utilisant les énergies renouvelables dans l'habitat privé.

Depuis septembre 2007, la communauté de communes Piémont d'Alaric (quatorze communes, 7.000 habitants) propose une aide financière de cinq cents euros pour l'installation d'un chauffage solaire, d'un chauffe-eau solaire individuel intégré ou d'une chaudière individuelle à bûches ainsi qu'une aide de 0,5 euro par Watt crête installé pour une installation photovoltaïque (plafonnée à 3.000 Watt crête). "Ces mesures résultent de l'exercice de démocratie participative qui a été engagé pour élaborer notre projet de territoire, adopté en février 2007, raconte Robert Alric, président de la communauté de communes Piémont d'Alaric. L'idée a été proposée au sein de l'une des commissions de réflexion et nous l'avons mise en œuvre dès que possible, d'autant plus que nous bénéficions d'un climat propice, avec beaucoup de soleil et de vent."
Le dispositif porte sur un habitat neuf ou ancien, que la résidence soit principale ou secondaire, et se trouvant obligatoirement sur le territoire de la communauté de communes. Il se veut complémentaire des aides en faveur des énergies renouvelables proposées par le conseil régional Languedoc-Roussillon et du crédit d'impôt de l'Etat. Les aides portent sur la pose des équipements et non sur le matériel. Elles peuvent être cumulées si plusieurs technologies sont mises en place mais elles ne peuvent pas représenter plus de 50% du coût des travaux.

Le dispositif s'appuie sur les filières professionnelles agréées et certifiées

Ces mesures affichent un double objectif. Elles s'inscrivent tout d'abord dans une volonté de réduire la facture énergétique et de lutter contre le changement climatique et la pollution atmosphérique. Elles visent aussi à stimuler l'économie locale en favorisant le développement de filières professionnelles agréées. L'attribution des aides est en effet conditionnée au respect des normes qualité en cours (Qualisol, certification CST BAT, Solar Keymark, flamme verte, Qualibois, etc.). Sur le territoire de la communauté, deux installeurs d'équipements solaires et photovoltaïques agréés Qualisol sont déjà présents et une autre entreprise est intéressée par le marché. "Ces entreprises peuvent compter sur le développement du marché, estime Robert Alric.

"Deux dossiers de demande d'aide étaient en cours d'instruction dans les semaines suivant l'adoption du dispositif. Nous attendons une quinzaine d'installations la première année, précise Adeline Bosc, agent de développement local à Piémont d'Alaric, puis une trentaine d'installations par an. Nous espérons que ce dispositif inspire d'autres communautés de communes, notamment dans le cadre du contrat de pays du Pays carcassonnais."


Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté de communes Piémont d'Alaric

2, rue des Figuères
11700 Capendu
04 68 79 86 99

Adeline Bosc

Agent de développement local
abosc@piemont-alaric.fr
Haut de page