Localtis
A.L. avec AFP pour Localtis

En bref - La programmation pluriannuelle de l'énergie dans sa dernière ligne droite

Environnement

Energie

Deux mois après la présentation de ses grandes orientations par Emmanuel Macron, le projet de programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) à l'horizon 2028 a été publié par le gouvernement ce 25 janvier dans son intégralité. Ce projet de PPE, qui compte près de 400 pages, doit désormais être soumis à de nombreuses instances, parmi lesquelles le Conseil national de la transition écologique et l'Autorité environnementale, puis à un nouvel avis du public sur Internet avant que ses lignes directrices ne soient gravées dans le marbre d'un décret.
LA PPE est un instrument de mise en oeuvre de la loi de transition énergétique de 2015, qui prévoyait notamment une baisse des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation d'énergie ainsi qu'un développement des énergies renouvelables au détriment du nucléaire. La loi va toutefois devoir être modifiée pour tenir compte de quelques changements majeurs. La France repousse en effet de 2025 à 2035 son objectif d'abaisser à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité,  l'horizon précédent ayant été jugé "irréaliste" par le gouvernement.
Autre changement : la feuille de route entérine le retard pris ces dernières années par la France pour réduire sa consommation d'énergie. Alors que la loi de 2015 visait un recul de 20% d'ici 2030, le gouvernement ne table plus que sur une baisse de 17%. En cause notamment, le retard pris dans les transports et le bâtiment. A l'inverse, les énergies fossiles devraient reculer plus vite qu'escompté.
Sur le fond, le texte dévoilé vendredi confirme mais précise les arbitrages donnés par le président de la République fin novembre, en plein mouvement des "gilets jaunes", par exemple sur le rythme de lancement des appels d'offres solaires et éoliens. Le gouvernement veut fermer les dernières centrales à charbon d'ici 2022 ainsi que 14 réacteurs nucléaires (sur 58) d'ici 2035. Il prévoit aussi un développement des énergies renouvelables, surtout dans le solaire et l'éolien terrestre.

Haut de page