Jean Damien Lesay

En bref - Paris 2024 : la mobilisation foncière avance au pas de course

Aménagement et foncier

Tourisme, culture, loisirs

La mobilisation foncière pour les Jeux olympiques de 2024 est "en avance sur sa feuille de route". C'est ce qu'indique l'EPF Île-de-France dans un communiqué du 19 septembre. L'opérateur public foncier de l’État, qui s'est vu confier une mission afin de permettre pour la fin 2019 la libération du foncier nécessaire à l'aménagement des terrains olympiques, précise en effet que près de deux tiers des accords amiables ont d’ores et déjà été bouclés avec les entreprises présentes sur le futur site du Village des athlètes, situé sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L'Île-Saint-Denis. En outre, l’EPF Île-de-France signera avant la fin de l’année les premiers actes d’acquisition et mettra avec plus de douze mois d’avance les terrains à la disposition de la Solidéo, l'établissement public chargé de la délivrance des infrastructures et équipements nécessaires à la tenue des Jeux. "La majorité des entreprises présentes sur site ont parfaitement compris l’intérêt de passer des accords amiables et de faciliter la mise en oeuvre rapide des aménagements nécessaires au bon déroulement des Jeux olympiques 2024", a commenté Geoffroy Didier, président du conseil d’administration de l'EPF Île-de-France.

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page