T.Dat Hack : l’hackathon de l’aménagement numérique des territoires

Dans la ligné de ses actions pour des territoires plus connectés mais aussi pour réduire la fracture numérique territoriale, la Banque des Territoires s’est associée à l’AVICCA - association de collectivités en France – dans le cadre du T.Dat'Hack qui s’est déroulé les 31 janvier et 1er février à Paris. « T » pour territoire, « Dat » pour data, « Hack » pour hackathon, cet événement était dédié à l’aménagement numérique des territoires. Retour sur ces deux journées.

Autour du leitmotiv « la bonne couverture, au bon endroit, au bon moment pour un bon service public », ces deux journées ont été l’occasion d’échanger autour des bonnes pratiques sur les usages et services numériques.

Favoriser la transition numérique sur tous les territoires

Ce sont 69 participants issus de 25 collectivités différentes et de 10 partenaires répartis en 6 équipes qui ont ont traité 3 thématiques à forts enjeux sur différents territoires. Répartis en plusieurs équipes, ils ont pu plancher sur des études de cas à partir de données réelles mises à disposition sur une plateforme dédiée (Opendatasoft). L’objectif ? Aboutir à des préconisations concrètes pour chacun des thèmes abordés.

Engagée pour le développement des infrastructures numériques, la Banque des Territoires a activement participé à alimenter ces réflexions.

Les thématiques

  • WiFi Territorial

DataSud : comment définir le besoin en WiFi des randonneurs ?

Tours métropole : le réseau WiFi peut-il éclairer une stratégie touristique ?

  • New Deal mobile

Anjou Numérique : quelle couverture mobile pour les télétravailleurs ?

Eure-et-Loir : quels sont les besoins de couverture mobile des TPE/artisans ?

  • Fibre Pro

Loire : comment informer les TPE/PME sur la fibre pro : quoi, quand, où ?

Nouvelle Aquitaine : zones d'activités et THD, quelles informations donner aux PME ?

Nous sommes fiers d’avoir été partenaires de ce moment d’intelligence collective. La richesse de ce hackhaton c’est d’avoir mis autour de la table autant de collectivités et de personnalités aux profils variés et de les avoir fait travailler ensemble sur des problématiques très concrètes, avec des données très concrètes d’aménagement numérique des territoires.

Didier Célisse, département Transition Numérique de la Banque des Territoires

Plusieurs préconisations ont émergé à l’issue de ces échanges. Parmi lesquelles on peut citer notamment :

  • L’organisation d’un point d’accès national aux données télécoms, des données brutes, standardisées, normalisées, vérifiées et à jour, avec leurs métadonnées, leurs documentations et leurs API (interface de programmation d’application).
  • Définition des données d’intérêt général dans le secteur des télécommunications.
  • Faire reconnaître l’apport du crowdsourcing en intégrant mieux et plus les données issues des relevés amateurs sur le terrain.

Cet hackhaton va nous permettre de réfléchir à ce que la Banque des Territoires pourrait faire sur certaines recommandations, par exemple sur la fibre optique pour les entreprises en zones rurales ou sur la couverture mobile des territoires.

Julian Calderon, département Transition Numérique de la Banque des Territoires
Haut de page