Occitanie

C.M., avec AFP

En bref - Toulouse Métropole a signé son contrat de maîtrise des dépenses avec l'Etat

La métropole de Toulouse a annoncé jeudi 12 avril avoir signé un "contrat de maîtrise des dépenses de fonctionnement avec l'État".
"En adoptant son contrat de maîtrise des dépenses de fonctionnement avec l'État, Toulouse Métropole a apporté la preuve de son sens de l'intérêt général et de sa détermination à utiliser au mieux l'argent public", indique Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse et président de Toulouse Métropole. "Nous n'avons pas cédé aux facilités du renoncement et de l'attentisme.
Devant le challenge de l'effort, nous ne reculons pas", a souligné celui qui est aussi président de France urbaine. "Dans l'intérêt de tous, et en premier de ses habitants, la collectivité a choisi la meilleure option pour préserver ses ressources financières et protéger les services publics qu'elle assure au quotidien", a-t-il conclu.
Les 5 et 6 avril lors des Journées nationales de France urbaine à Dijon, Jean-Luc Moudenc n'avait pas éludé les questions et difficultés liées à ces contrats.
"On est dans l'inconnu. Ce n'est pas la culture de l'Etat, et nous-mêmes, nous n'avons pas cette expérience", avait-il indiqué. "Nous avons accepté ce processus parce que c'est l'alternative à la baisse de dotations mais il faut qu'il soit ouvert, pragmatique", avait-il aussi déclaré.
Lors de son intervention à Dijon, Edouard Philippe avait mentionné, parmi les premiers contrats susceptibles d'être signés "dans les prochains jours", ceux de la métropole Nice-Côte d'Azur et de Bordeaux Métropole.
La série de signatures devrait toutefois être limitée ou ralentie par le mot d'ordre lancé le 10 avril par l'Association des maires de France, l'Assemblée des départements de France et Régions de France.

Haut de page