1001rues
Créé en 2015

1001rues est une agence d'assistance à maîtrise d'usage. Nous développons des outils ludiques et pédagogiques afin d’assurer la participation du plus grand nombre et leur fidélisation à un projet.

Adresse
90 rue du dessous des berges
75013 Paris, France
Site internet
Dirigeant.e.s et/ou associé.e.s
Roukaia Benchekroun
Georges Majer
Actionnaires
Benchekroun roukaia
Majer Georges

01. Activité de l'entreprise

1001rues propose de générer la conception des villes de demain par la parole des usagers. Pour concrétiser cette vision 1001rues conçoit des outils numériques de concertation citoyenne orientés projet.

Les données récoltées par nos outils, une fois traitées, vont se matérialiser dans le design du projet. Offrant, aux décideurs et concepteurs, différents scénarios de conception des espaces issus de la parole de l’usager.

La démarche de 1001rues ne s’oppose pas à une concertation sur le terrain, plus classique; elle cherche à la compléter et à gommer ses lacunes. Notamment, le manque de participation des usagers ou futurs usagers, la monopolisation de la parole par un individu ou groupe d’individu ou encore la difficulté à faire remonter des données concrètes et utiles au projet.

02. Offres de l'entreprise

  • Mise en place d'une stratégie de concertation afin de toucher le plus grand nombre.
  • Mise en place d'outils ludiques et pédagogiques de concertation numérique orientés projet.
  • Communication de projet (physique et numérique).
  • Animation d'ateliers de concertation et de réunions publiques.
  • Restitution et formalisation des résultats sous forme d'un cahier des charges citoyen©

03. Références de l'entreprise

Localisation
Seine-et-Marne
Catégorie
Démocratie locale et relation avec les citoyens
Structure du client
EPAMARNE

BIM citoyen

Le BIM Citoyen est un outil de concertation numérique en ligne qui permet aux utilisateurs d'agir sur différents scénarios proposés par les équipes de concepteur.

A l’instar d’un serious game, l’internaute peut découvrir le quartier au travers d’une maquette en 3D et s’immerger dedans. Il peut ainsi modifier différents éléments de la ville tels que les voiries, les espaces verts, la hauteur des bâtiments… mais comme dans un serious game, tous ces changements sont soumis à des contraintes budgétaires et aux réglementations environnementales et urbanistiques.

Ainsi, le “joueur” peut voir au cours de sa construction, les impacts carbone, économiques, esthétiques… de ses propositions. Lien de l'application: http://plainedescantoux.bimcitoyen.com/

Localisation
Seine-et-Marne
Catégorie
Démocratie locale et relation avec les citoyens
Structure du client
EPAMARNE

Imaginer son parc

Quand SimCity rencontre la participation. Imaginer son parc c’est un jeu, qui à l’instar de SimCity permet à l’utilisateur de créer son projet idéal en partant d’un plateau de jeu à remplir avec des programmations préalablement choisie avec nos commanditaires.

L’application a fourni un grand nombre de propositions parfois similaires, mais souvent très différentes les unes des autres. Ces propositions sont passées par plusieurs filtres d’analyse afin de fournir à l’arrivée une synthèse compréhensible par les professionnels de l’aménagement comme par les citoyens non familiarisés avec les pratiques des grands projets urbains .

La plateforme était composée de deux outils : une galerie de référence et un plateau de jeux . La galerie de référence permettait aux utilisateurs d’aimer les images de références de parcs existants qu’ils préféraient le plus. Plus de 500 likes ont été enregistrés sur les 90 images de référence proposées au vote. L’analyse de ces votes consiste à dégager les ambiances les plus plébiscitées pour le futur parc de Serris.

Le plateau de jeu questionne directement sur la programmation. Il prend la forme d’un jeu de plateau et propose aux utilisateurs de composer leur propre parc sur un périmètre donné. Différents objets correspondant aux programmes possibles sont proposés à l’utilisateur qui compose son parc. Celui-ci est amené à faire des choix puisqu’il fait face tant à la contrainte budgétaire qu’à la contrainte de consommation de l’espace. 300 parcs ont été créés.

Haut de page