Aix-en-Provence : une plateforme de gestion des alertes mieux ciblées (13)

Inondation, rupture de barrage, incendie de forêt, risque sismique… en 2016, la ville d'Aix-en-Provence s'est équipée d'une plateforme d'alerte couplée à un système cartographique. Un outil qui - en plus des autres dispositifs d’alerte - permet de mieux cibler les habitants en fonction des risques.

Aix-en-Provence (143.006 habitants) fait partie de ces communes qui sont concernées par un nombre important de menaces naturelles ou technologiques. Créé en 2009, le plan communal de sauvegarde aixois (PCS, voir encadré) a fait l'objet de plusieurs mises à jour. "En matière d'alerte, l'un des enjeux est de cibler les personnes les plus exposées aux différents types de risques, sans les importuner inutilement", explique, la conseillère technique à la direction générale des services techniques, Christine Gillet.

Alerter selon les zones à risques par catégorie de menace  

La commune s'est dotée d'une plateforme de gestion des alertes, dont la particularité est de s'appuyer sur un outil cartographique alimenté par le système d'information géographique de la collectivité. Ce qui permet d'afficher de façon précise les zones à risques par catégorie de menace : inondation, rupture de barrage…. Ainsi, en cas de fortes précipitations - comme lors de l'épisode cévenol de décembre 2019 - et d'un risque de débordement de l'Arc, le principal cours d'eau qui traverse la ville, la collectivité peut alerter les riverains qui risquent d’être touchés par les niveaux de crue prévus. Les personnes doivent signifier qu'elles ont bien reçu le message, sinon elles sont relancées. Les personnes extérieures à la zone peuvent, elles, recevoir un message d’information.

L’enjeu d’une réactivité quasi immédiate 

"Le facteur temps est décisif. Parfois nous disposons de quelques heures pour gérer l’alerte, mais sur certains risques, il faut une réactivité quasi immédiate, explique la conseillère technique. Pour un outil utilisé une dizaine de fois par an – mais parfois à plusieurs reprises en l'espace de quelques jours – il est donc très important de tout organiser en amont, d'autant plus que lors de la crise nous sommes sous pression." Les messages sont donc préenregistrés et des listes de personnes à contacter préétablies par type de risque. Le risque canicule est également traité, en phase de démarrage dans le cadre de la plateforme d’alerte qui cible en premier lieu les personnes âgées inscrites sur le registre. 

Consentement obligatoire des habitants pour le fichier d’adresses

Bien entendu, le bon fonctionnement du dispositif repose également sur un fichier d'adresses qualifiées. Or la législation sur les données personnelles impose un consentement explicite et préalable des personnes. Aix-en-Provence a privilégié l’option consistant à collecter les coordonnées directement par inscription volontaire des habitants et riverains, ce qui permet en outre d'alerter plusieurs personnes d'une même famille. "Les réunions publiques, les événements climatiques majeurs, toutes les occasions sont bonnes pour inciter les gens à s'inscrire sur le fichier de la plateforme d’alerte."

En complément aux autres dispositifs d’alertes

Si avec le temps, le fichier s'est enrichi pour atteindre 1.200 adresses, il est encore loin d'intégrer toutes les personnes concernées. Raison pour laquelle, il est indispensable de varier les dispositifs d’alerte. Parallèlement à l’automate d'alerte, la collectivité dispose de 13 sirènes, le risque barrage étant signalé par une sonorité spécifique. De son côté, l'État a son propre dispositif, le système d'alerte et d'informations aux populations (SAIP). Une source de cacophonie ? "Non car l'essentiel est que le maximum de personnes soit prévenu à temps", assure la conseillère.

PCS, un outil de planification en cas de risque

Au titre de ses pouvoirs de police, le maire a l'obligation de mettre en place un plan communal de sauvegarde (PCS), outil de planification des actions des acteurs communaux en cas d'évènements majeur, pour alerter et sauvegarder la population et garantir la continuité des services publics.

Commune d'Aix-en-Provence

Nombre d'habitants :

143006
CS 30715
13616 Aix-en-Provence Cedex 01

Christine Gillet

Conseiller technique plans de prévention, direction générale des services techniques
Haut de page