6 Startups qui font la Legaltech en France en 2020

La crise sanitaire met en exergue le besoin du secteur juridique de s’associer au monde de la tech pour digitaliser ses services. Cette transition, de plus en plus pérenne, fait émerger de nouveaux acteurs promis à une belle croissance.  Zoom sur les 6 pépites de la LegalTech qui ont concentré les plus importantes levées de fonds en 2019

La LegalTech française est en croissance exponentielle avec plus de 200 startups en activité. Le numérique promet aux professionnels du droit de renouveler durablement leurs activités grâce au développement de nouveaux outils. Le baromètre des Legaltech édité par Wolters Kluwer et Maddyness présentait ainsi en 2019 l’évolution fulgurante des levées de fonds réalisées chaque année par les startups du droit. Un investissement global passant de 12,8 millions d’euros en 2017 à 52,1 millions en 2019. Ces chiffres s’expliquent par la multitude de services que proposent les acteurs de la LegalTech, de l’assistance personnalisée lors de la création d’une entreprise à l’authentification par un notaire d’un testament olographe. En 2019, 6 startups ont su tirer leur épingle du jeu et ont concentré à elles seules 70% des fonds levés par le secteur. Plongeons-nous au cœur des 6 poids lourds qui ont réussi à gagner la confiance des investisseurs.

 

Legalstart - 18 millions d’euros

“Votre partenaire juridique simple, rapide, économique”

Si Legalstart est une startup créée en 2012, les affaires commencent en réalité à partir d’avril 2014 quand l'entreprise intègre la Mission de Simplification des démarches des entreprises menée par le cabinet du Premier Ministre. LegalStart devient très rapidement la startup spécialisée dans le domaine juridique qui enregistre la plus grosse levée de fonds avec en tout 18 millions d’euros. En tant que figure de proue de la LegalTech française, LegalStart propose de nombreux services en ligne allant d’un soutien pour la création d’entreprise à l’embauche de salariés en passant par un vaste ensemble de services juridiques pour les entrepreneurs. L’utilisation est simple puisqu’une page dédiée existe pour chaque situation administrative dans laquelle vous pourriez avoir besoin d’aide et vous renverra toujours vers un expert disponible par téléphone. La présence des chatbots permet également d’être aiguillé rapidement et efficacement vers la solution la plus adaptée, que vous vouliez créer ou fermer une entreprise, en changer le siège ou l’objet social, en augmenter ou réduire le capital, vous serez accompagnés étape par étape dans toutes les procédures.

 

Predictice - 5 millions d’euros

“Au cœur de la justice”

Predictice est une startup issue de l’information juridique lancée en 2016 et qui a depuis récolté plus de 5 millions d’euros en levée de fonds. Elle développe une analyse prédictive des informations juridiques permettant d’estimer le taux de succès d’une action contentieuse. Grâce à des estimations précises obtenues par compilation des données juridiques, les clients de Predictice peuvent optimiser leurs stratégies en fonction des juridictions. La startup permet en outre de bénéficier du moteur de recherche issu de l’éditeur juridique de référence Wolters Kluwer pour consulter l’intégralité des décisions de justice rendues avec les jurisprudences correspondantes. Les analyses quantitatives de Predictice permettent également de chiffrer à l’avance le montant d’une procédure juridique particulière et même de calculer le montant des indemnités associées à la demande.

 

Hyperlex - 4 millions d’euros

“Connectez le juridique au business”

Hyperlex est une startup qui accompagne ses clients, des entreprises de taille moyenne, à travers toutes les étapes d’un contrat. Elle propose ainsi des modèles de formulaires conformes pour aider à la rédaction d’un contrat légal. Pour aider à la négociation, l’entreprise propose également des outils d’édition et de recherche d’informations afin de comparer différents contrats et d’obtenir le plus avantageux. En pleine période de crise sanitaire, Hyperlex propose également un service largement plébiscité par les entreprises : la validation et la signature dématérialisée pour conclure définitivement un contrat. La plateforme propose également un système de rappels automatiques pour anticiper les échéances programmées et ne rien oublier. Enfin, un système d’analyse par l’IA permet d’analyser ses contrats et d’obtenir une aide à la décision adaptée aux besoins particuliers du client pour optimiser les négociations. L’interface d’Hyperlex permet, comme l’origine latine du mot le suppose, un relâchement complet de l’utilisateur grâce à une assistance sur-mesure et conforme aux réglementations légales.

 

Testamento - 3 millions d’euros

“La garantie que vos volontés seront respectées”

Testamento est une plateforme qui aide ses utilisateurs à anticiper la succession patrimoniale, et à organiser leur testament grâce à des informations personnalisées au cas par cas avec la possibilité de réaliser un inventaire complet des biens matériels et digitaux à léguer. La startup a été fondée en 2013 avec le soutien de notaires et d’avocats spécialisés et a réalisé une levée de fonds de plus de 3 millions d’euros depuis son lancement. Plusieurs services sont proposés parmi lesquels la possibilité d’exprimer ses volontés en ce qui concerne les obsèques, l’acharnement thérapeutique ou encore le don d’organes. Mais aussi la possibilité de rédiger son testament olographe en ligne et de le faire immédiatement authentifier et certifier par un notaire. L’objectif est de simplifier les démarches testamentaires, d’en faciliter l’accès et d’en accélérer la procédure légale.

 

Quaidesnotaires.com - 2,5 millions d’euros

“Abordez l’avenir avec confiance”

La plateforme Quaidesnotaires.com, comme son nom l’indique, dématérialise les services et les procédures notariales. Que ce soit pour les procédures de vente ou de succession, la plateforme permet d’échanger directement et en toute transparence avec un notaire professionnel, de la présentation du dossier jusqu’à la signature de l’acte notarié. Les services proposés ont été labellisés par le Conseil supérieur du notariat et encouragent les utilisateurs à choisir leur notaire pour ensuite le consulter en visio-conseil. La plateforme, accessible 24h/24 et 7j/7 sans rendez-vous permet de suivre en temps réel l’évolution de son dossier grâce à un tableau de bord personnalisé et des alertes et notifications programmables.

 

FoxNot - 2,2 millions d’euros 

“Le partenaire numérique des notaires”

La startup FoxNot a été créée par des notaires en 2015 pour digitaliser et optimiser la relation entre notaires et clients. Cette plateforme intervient sur l’ensemble des actes (successions, transactions immobilières et VEFA). Les usagers sont invités à répondre à un questionnaire intelligent et intuitif pour constituer leur dossier et à l’issue de cette première étape, le notaire peut établir le dossier personnalisé grâce à la collecte informatisée des pièces auprès de l’administration. Ce logiciel permet aux clients de transmettre leurs informations à distance et de suivre l’avancée de leur dossier grâce à des notifications. Mais il constitue également une aide significative pour le notaire qui va pouvoir établir ses actes sans qu’une double saisie soit nécessaire. Enfin, FoxNot est une solution interopérable : les dossiers clients peuvent être échangés entre études n’utilisant pas le même logiciel métier. 

 

Autres actualités du secteur