Une réalisation Banque des Territoires

Amiens Energies et Banque des Territoires - Région Hauts de France

Les besoins croissants en énergie et la nécessité de sortir de la consommation des énergies fossiles ont mené à la création de la Société d'Economie Mixte à Opération Unique, Amiens Energies. Elle a pour objectif de construire un réseau de chaleur respectueux de l'environnement. Le projet est soutenu par la Banque des Territoires qui a apporté 15% du capital.

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Le projet en bref

Frise chronologique

A retenir

Un réseau de chaleur qui alimentera en chauffage et en eau chaude sanitaire l’équivalent de 19 000 logements

Les énergies renouvelables et de récupération (EnR&R) représenteront 62,5% du mix énergétique.

28 000 tonnes de CO2 seront évitées par an, soit l’équivalent de la circulation de 13 500 véhicules amiénois.

Résultats

  • En 2020, le réseau chauffera et transportera de l’eau sur 40 kilomètres dans la ville d’Amiens pour alimenter des parcs de logement et des bâtiments publics.
  • La production sera principalement d'origine renouvelable, avec un dispositif de chaufferies Biomasse (12 MW) une pompe à chaleur sur eaux usées de la station d'épuration d'Ambonne (15 MW) ainsi que des pompes à chaleur en géothermie.

Amiens Energies s’appuie principalement sur des énergies renouvelables et de récupération :

  • La valorisation des eaux usées : la mise en place d’une pompe à chaleur permettra de récupérer et de valoriser l’énergie générée par les 8,5 millions de m3 d’eau épurée rejetés chaque année par la station d’épuration (STEP) d’Ambonne.
  • La récupération de l’énergie issue de la méthanisation : la chaleur que représente le biogaz généré par l’usine de méthanisation sera récupérée pour être injectée dans le réseau.
  • La géothermie : l’installation de pompes à chaleur permettra de valoriser l’énergie contenue dans les nappes.
  • La biomasse : les ressources biomasse locales complèteront le mix énergétique par la construction d’une chaufferie à haute performance de 12MW avec un système de récupération d’énergie et stockage intelligent.
  • Le biogaz : des unités de méthanisation locales permettront de produire du biogaz.

Une réalisation de la Direction Régionale des Hauts-De-France

Découvrir