Avec OpenStreetMap, Lannion se réapproprie son territoire numérique

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Dialogue citoyen

Smart city

Bretagne

En mobilisant ses habitants pour enrichir la base cartographique collaborative OpenStreetMap, la ville de Lannion (22) crée des "communs numériques" au bénéfice de tous : habitants, touristes et entreprises.

Outil indispensable pour réaliser une livraison, se déplacer ou tout simplement appréhender les ressources du territoire, la cartographie joue un rôle essentiel dans le développement des services numériques.

S'émanciper de Google

Or aujourd'hui, la majeure partie des recherches des usagers s'effectue via Google. Une plateforme dont le modèle économique est fondé sur l'exploitation des données personnelles et dont l'usage est devenu du jour au lendemain payant pour toute personne souhaitant l'utiliser comme fond de carte sur son site internet. La ville de Lannion a souhaité se défaire d’une cartographie existante basée sur une solution payante, en lui préférant la plateforme libre OpenStreetMap (OSM). Dès 2015, la ville a ainsi opté pour utiliser un plan de ville basé sur OSM. Pour être au plus près des évolutions du terrain (nouvel équipement, changement de nom…), gagner en précision, mieux répondre aux attentes des cyclistes ou handicapés, la carte a cependant besoin de contributeurs locaux. Si cette mobilisation est assez facile dans les grandes métropoles, elle passe par une phase d'acculturation dans les territoires ruraux. C'est ce qu'a entrepris la ville en mobilisant associations et habitants.

Des concours pour inciter à contribuer

La ville s'est appuyée sur des contributeurs OSM locaux, une école d'ingénieurs locale (l'Enssat) et l'agglomération Lannion-Trégor Communauté, pour organiser, chaque année depuis 2015, un concours de contribution (3 éditions) et ouverture vers Lannion-Trégor Communauté. Adossé à la manifestation "le libre en fête", ces concours permettent de fédérer les contributeurs, d'accroitre la visibilité d'OSM via les retombées presse et d'enrichir la base OSM" explique Frédéric Huguen, technicien aux services techniques de Lannion. Car en effet, durant chaque session, ce sont plusieurs centaines de nouveaux objets cartographiés : commerces, points d'intérêt, sentiers, points d'eau potable… Aidés de bénévoles d'OSM, des membres de l’association "Trégor Bicyclette" ont par exemple pu enrichir la base vélo (arceaux, pistes…), données dont ils seront les premiers bénéficiaires. A la carte papier privilégiée les premières années pour collecter les données, l'outil Mapcontrib a été ajouté en 2018 pour faciliter des contributions qui peuvent désormais être réalisées à l'aide d'un téléphone mobile. En parallèle des concours, des réunions en comités de quartier ont été organisées pour répertorier des cheminements ou aménagements liés aux déplacements doux.

Des données (ré)utilisables par tous

Aujourd'hui, les fonds de carte OSM sont utilisés pour tous les outils de communication de la ville, à commencer par le site internet. Accessibilité handicapé, travaux sur la voirie, stationnement… Ces thématiques sont traitées sous forme d'une carte interactive. Les professeurs des écoles ont également été sensibilisés à cet outil régulièrement utilisé en classe comme support d'animation pédagogique. La dynamique s'étend par ailleurs à l'ensemble de l'agglomération. Lannion-Trégor Communauté publie ses données voirie et adresses dans la base OSM – accessible aux communes via le système d'information géographique - comme sur les portails open data locaux. La relation avec OSM est à double sens car la collectivité peut y puiser des objets qui ne sont pas dans le champ de ses compétences (toilettes, points d'eau…) mais intéressent vivement les touristes. Les associations et entreprises locales se sont enfin emparées de l'outil pour leurs propres usages.

L'essentiel

Frise chronologique

Chiffres clés

5 ans

1 ETP

1000

Satisfactions et difficultés

Un moyen de dialoguer avec les habitants sur les besoins en équipements

Des bénéfices internes (communication, services métier)

Elargir et animer la communauté des contributeurs

Un manque de visibilité sur les usages externes à la collectivité

Résultats

Sur 3 ans de concours : plus de 1500 objets ajoutés sur la carte (Lannion + agglomération Lannion Trégor Communauté) par une trentaine de participants

Conseil: organiser des concours de contributeurs pour animer la communauté et travailler une thématique déterminée (mobilité, handicap…)

Frédéric Huguen, Services techniques de la ville

Contact

Ville de Lannion

Nombre d'habitants :

19800
Place du Général Leclerc
22300 Lannion

Frédéric Huguen

Services techniques de la ville
Haut de page