Baisse du nombre de noyades durant l'été 2021

Alors que ce jeudi 23 juin était organisée la troisième Journée nationale de prévention des noyades, Santé publique France publie les résultats de son enquête épidémiologique sur les noyades de l'été 2021. Cette neuvième édition a recensé auprès des services de secours organisés (pompiers, Samu-Smur, etc.) 1.480 noyades accidentelles du 1er juin au 30 septembre 2021, dont 27% ont conduit à un décès. Par rapport à 2018, le nombre de noyades accidentelles a chuté de 10%. Santé publique France avance une raison "très probable" : des conditions climatiques moins favorables à la baignade.

En 2021, ces noyades accidentelles ont davantage concerné les enfants de moins de 6 ans (22% des noyades et 6% des décès) – par ailleurs plus concernés par les noyades en piscine – et les plus de 65 ans (26% des noyades et 41% des décès).

Les principaux lieux de survenue des noyades accidentelles durant l'été 2021 ont été la mer (47% des noyades), les piscines de tous types (26%), les cours d'eau (12%) et les plans d’eau (11%). Avec 49% de noyades ayant conduit à un décès, les plans d'eau devancent les cours d’eau (41%), la mer (25%) et les piscines (15%).

Au chapitre des piscines, il faut encore souligner que 71% des noyades accidentelles ont lieu dans des piscines familiales, 15% dans des piscines privées à usage collectif (en hôtel, camping…) et 14% dans des piscines publiques ou privées payantes. Rapporté à l'ensemble, les noyades en piscines ouvertes au public représentent 4% du total. 

En termes géographiques, on note que les noyades à l'été 2021 ont été plus nombreuses dans des destinations côtières les plus fréquentées : Var (146 noyades), Hérault (112), Bouches-du-Rhône (83), Alpes-Maritimes (80), Gironde (66) et Pyrénées-Orientales (64). En revanche, la proportion de noyades suivies d'un décès était la plus élevée en Bourgogne-Franche-Comté (47%), en Bretagne  (42%) et dans le Grand Est (36%).

Enfin, le nombre quotidien de noyades accidentelles durant l’été 2021 a été plus élevé pendant les week-ends et lors des périodes de fortes chaleurs.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle