Bien vieillir : développer un habitat inclusif pour préserver l’autonomie de nos aînés

[MOIS DE L'ESS] Bien vieillir est aujourd’hui un sujet au cœur des préoccupations de notre société. Comment accompagner nos aînés et préserver leur autonomie ? Vaste question qui trouve une partie de sa réponse dans le développement de l’habitat inclusif. Sensible à cette problématique, la Banque des Territoires soutient des initiatives qui permettent l’implantation dans nos territoires de ce nouveau type d’habitat adapté aux besoins de nos séniors, comme France Béguinages et La Maison de Blandine.

Qu’est-ce que le bien vieillir ?

D’ici à 2040, les plus de 60 ans représenteront près d’un tiers de la population française et le nombre de personnes âgées dépendantes augmenterait de 1,2 millions à 2,3 millions d’ici à 2060, selon des estimations récentes.

Le bien vieillir de nos aînés est donc aujourd’hui un enjeu de taille. Mais, qu’entend-on exactement par ce terme ? Il s’agit en fait d’accompagner nos aînés dans leur avancée en âge en les aidant à maintenir santé et autonomie le plus longtemps possible. Par le passé, traitée uniquement sous l’angle médico-social, la question du vieillissement a évolué vers le bien-vieillir pour englober d'avantage d'enjeux : l’habitat, le lien social et le soin.

A la découverte du béguinage pour séniors avec France Béguinages

Le béguinage, cela vous dit probablement quelque chose, non ? Selon nos livres d’histoire, il est apparu à la fin du 12e siècle dans les Flandres. Le principe à l’époque : rassembler des femmes le plus souvent veuves ou célibataires dans de petites maisons individuelles souvent regroupées autour d'une chapelle pour former un ensemble appelé « béguinage ».

Aujourd’hui, le béguinage revient sur le devant de la scène pour répondre aux besoins de nos aînés. On peut le définir comme un mode de vie collectif dans lequel des personnes âgées non dépendantes choisissent d’habiter ensemble en ayant chacune leur logement individuel autour d’espaces de vie communs, favorisant les liens sociaux et l’entraide au sein d’une communauté de vie.

France Béguinages, foncière d’utilité sociale du groupe Vivr'Alliance créée en 2018, est spécialisée dans ce type d’habitat inclusif. En fait, elle finance la réalisation des béguinages et en est la propriétaire. Son action s’inscrit dans le prolongement de celle du groupe Vivr’Alliance, concepteur des béguinages (ingénierie et savoir-faire techniques) et en complémentarité avec l’action de l’association Vivre en Béguinage qui est garante du projet de vie de chaque résidence.

De manière très concrète, France Béguinages met à disposition de seniors autonomes, en situation de fragilité sociale et/ou matérielle, des résidences regroupant une vingtaine de logements sociaux (T2/T3 individuels) avec des espaces partagés. Vivre en Béguinage met ensuite en œuvre les moyens nécessaires au bon fonctionnement du béguinage avec la présence d’un gardien - veilleur qui loge sur place et d’un accompagnateur garant du bien vivre ensemble.

La Banque des Territoires soutient France Béguinages qui propose ainsi une solution :

  • répondant à un fort enjeu social
  • intermédiaire entre le logement ordinaire et l’hébergement en institution médicalisée
  • permettant un maintien à domicile à des personnes âgées isolées à faibles revenus

Aux côtés du fonds Finance et Solidarité du groupe « Amundi Asset Management », la Banque des Territoires a investi, en 2021, dans France Béguinages pour accompagner son développement et lui permettre d’essaimer 25 nouveaux projets de béguinages d’ici 4 ans dans toute la France et de loger près de 1 000 personnes âgées en situation de fragilité.

La Maison de Blandine, vive l’intergénérationnel !

La Banque des Territoires soutient également La Maison de Blandine qui propose, elle aussi, une solution alternative pour favoriser l’autonomie, le maintien à domicile de nos aînés et rompre avec l’isolement. Elle est d’ailleurs entrée au capital de la société, en 2021, aux côtés d’autres investisseurs et contribue ainsi au développement de la société qui vise le déploiement de 100 Maisons dans toute la France d’ici 2030.

Créé en 2017, la société propose un modèle d’habitat inclusif implanté au cœur des villes et villages. Les maisons proposent :

  • entre 20 et 30 appartements avec un accès extérieur pour chacun,
  • des grands espaces de vie communs
  • des services
  • un jardin paysagé
  • de nombreux ateliers et activités proposées (ateliers cuisine, couture, peinture…)

Toute l’originalité des Maisons de Blandine repose sur la présence de jeunes actifs/étudiants qui habitent au sein même de la résidence et assurent les gardes de nuits les week-ends, en contrepartie d’un complément de revenu.

Ce sont aussi des lieux où une large place est accordée à l’accompagnement individuel pour revaloriser les seniors en les rendant acteurs et responsables au quotidien. Ainsi, les personnes âgées gèrent en toute autonomie :

  • leurs repas qu’ils préparent eux-mêmes soit dans leur propre appartement ou dans une cuisine
  • le jardinage de leurs potagers individuels
  • le ménage de leur logement

Cette vie autonome s’effectue dans un cadre sécurisé au sein des Maisons de Blandine, avec 2 salariés professionnels et la nuit des jeunes actifs.