Cartable électronique pour cent écoliers de la ville de Langres

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Haute-Marne

La ville de Langres (52) a mis en place à la rentrée 2006 un cartable électronique pour les cent élèves des quatre classes de CM2 des écoles publiques de la ville. Avec le double objectif d'en favoriser l'usage aussi bien par les enfants que par les parents.

Pour mettre en place le cartable électronique dans les écoles primaires, la ville de Langres (9.586 habitants) a procédé par étapes. Une première phase pilote a eu lieu au printemps 2005 pour tester le matériel dans une école. L'expérimentation a été étendue au dernier trimestre de l'année scolaire 2005-2006 auprès de trois classes de CM2. Enfin, à la rentrée 2006, tous les élèves de CM2 des écoles publiques, soit cent enfants, se sont vu attribuer un ordinateur portable (avec sac à dos), en prêt, pour toute l'année scolaire, avec la possibilité pour les enfants de travailler avec l'ordinateur chez eux. Au départ, il avait été prévu d'utiliser un système de connexion sans fil (wifi) dans les classes mais ce type de connexion a posé des problèmes techniques et il a finalement été décidé de réaliser le câblage des salles de classe. Parallèlement au prêt des ordinateurs portables aux enfants, les parents concernés ont bénéficié de deux fois trois heures de formation gratuite, dispensées à la cyberbase de Langres. "Nous souhaitons développer davantage ces formations, précise Richard Pierre, premier adjoint à la mairie de Langres, car l'opération cartable électronique a un double objectif : favoriser l'usage de l'ordinateur par les enfants et réduire la fracture numérique afin que les parents puissent acquérir un minimum de compétences en la matière, avec, au bout du compte, un renforcement du lien entre les familles et l'école. Dans cette perspective, nous réfléchissons à la possibilité de proposer aux familles des connexions internet afin que les parents puissent se connecter à partir de l'ordinateur portable. Une étude menée dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale a montré que presque toutes les familles des quartiers Cucs n'étaient  pas équipées d'un ordinateur."

L'utilisation de l'ordinateur déculpabilise l'enfant face à ses propres erreurs

Le coût de l'opération "cartable électronique" s'est élevé à 185.963 euros (coût des ordinateurs et câblage des classes). Un bilan pédagogique a été réalisé après les phases d'expérimentation en partenariat avec l'inspection académique qui a délégué un instituteur à mi-temps pour travailler au développement des usages pédagogiques de l'outil informatique. Ce bilan a montré que, quelle que soit la durée d'utilisation de l'ordinateur (de une demi-heure à une heure par jour), l'effet pédagogique était intéressant. Le premier bénéfice étant de déculpabiliser l'enfant par rapport à ses erreurs, car l'ordinateur souligne l'erreur et l'enfant peut apporter une correction immédiate. L'utilisation de l'ordinateur semble aussi favoriser l'entraide, la motivation et la concentration. Il permet de travailler sur des recherches documentaires et sur la production de la langue écrite. "L'utilisation de l'ordinateur par les enseignants se fait sur la base du volontariat, rappelle Richard Pierre. Les enseignants qui ne sont pas concernés par le cartable électronique souhaiteraient que l'initiative soit élargie à d'autres classes. Pour l'instant, chaque école est équipée d'une salle informatique. Notre objectif à court terme est de pourvoir chaque classe d'un ou deux ordinateurs avec une connexion à internet. Par ailleurs, nous souhaitons créer pour toutes les écoles des espaces numériques de travail (ENT) (accès pour les parents et les enseignants au domaine administratif scolaire par le biais d'un portail) en partenariat avec le conseil général de la Haute-Marne. Ceci suppose que tous les parents aient accès à internet à domicile.

 

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Mairie de Langres

Place de l'Hôtel de ville
52120 Langres

Isabelle Perrot-Cornu

Chargée de communication
communication@langres.fr
Haut de page