Localtis

Covid-19 : bientôt une plateforme pour aider les personnes souffrant d’exclusion numérique

Un numéro vert devrait être activé la semaine du 30 mars 2020 pour venir en aide aux illettrés du numérique. Une initiative qui fait suite à l'appel à la solidarité numérique lancé par la Mednum le 14 mars.

Société coopérative d'intérêt collectif soutenue par le secrétariat d'État au numérique, la Mednum a lancé le 14 mars dernier un appel à la solidarité numérique pour rompre l'isolement des quelque 13 millions de personnes confinées souffrant d'exclusion numérique. 

Élèves et Ephad, cibles privilégiées

La coopérative qui fédère les médiateurs numériques à l'échelle nationale constate que de "nombreux élèves risquent de décrocher faute d'avoir accès à internet ou à du matériel informatique pour suivre des cours à distance". Quant aux établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ephad), invités à utiliser le numériques pour offrir la possibilité aux personnes âgées confinées de rester en contact avec leurs proches, "ils ne disposent pas d'équipement ou de savoir-faire pour mettre en place des visioconférences". Enfin, pour l'ensemble des Français, internet se révèle indispensable pour télécharger les autorisations de sortie, télétravailler ou tout simplement suivre l'actualité. Autant d'actions qui peuvent se révéler très compliquées pour les personnes ne maîtrisant pas les outils informatiques.
Le site solidariténumérique.fr, conçu avec le soutien de la Dinum, d'Etatlab et d'Aptic, le créateur du pass numérique, a été mis en ligne la semaine du 16 mars. Dans un premier temps, il a pour objectif de répertorier toutes les bonnes volontés pour venir en aide par téléphone aux personnes rencontrant des difficultés. "Notre appel au volontariat s'adresse en priorité à des médiateurs numériques, des travailleurs sociaux dans le numérique ou à des professionnels du numérique" indique la Mednum à Localtis. Au 23 mars, 650 personnes avaient répondu présent pour constituer cette "réserve solidaire de médiateurs numériques" complémentaire à la réserve civique lancée par le gouvernement. 

Les collectivités sollicitées pour diffuser le numéro vert 

Le site répertorie progressivement des ressources, tutoriels et outils pour faciliter le télétravail, la collaboration à distance, optimiser une connexion internet ou encore trouver un drive alimentaire à proximité de chez soi. Il sera complété "dans le courant de semaine prochaine" par un numéro vert renvoyant vers une plateforme téléphonique chargée d'opérer la mise en relation entre les médiateurs numériques volontaires et les personnes à la recherche d'un soutien numérique. "Dès qu'il sera mis en place, nous solliciterons les collectivités territoriales pour le relayer sur le terrain", précise la Mednum.
Lancée avant l'annonce du confinement (16 mars), l'initiative projetait aussi d'organiser une collecte de matériel informatique (ordinateurs, imprimantes…) auprès d'entreprises pour en faire bénéficier les familles ou les Ephad n'en disposant pas. Les obligations strictes de confinement ont rendu caduc ce service. Néanmoins, on rappellera qu'un certain nombre de collectivités ont décidé de proposer aux familles les plus démunies les ordinateurs portables et tablettes dont leurs établissements scolaires disposaient.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page