Tarn-et-Garonne

Covoiturons sur le pouce : une association de collectivités pour un réseau d'auto-stop en Midi-Pyrénées

Le service d’auto-stop organisé, Rezo Pouce, a été lancé en octobre 2010 par neuf collectivités de Midi-Pyrénées. Animé par la ville de Moissac pendant un an et demi, il est depuis 2012 coordonné par l’association Covoiturons sur le pouce, composée exclusivement de collectivités locales. L’association s’emploie à mailler le territoire Midi-Pyrénées, et a aussi créé un kit de duplication pour les collectivités hors région.

Logo

L’auto-stop organisé et sécurisé permet à des conducteurs et des passagers de se retrouver à des arrêts aménagés afin de voyager ensemble pour des trajets locaux, la plupart du temps sur quelques kilomètres. En complétant l’offre de transports publics sur les territoires ruraux et périurbains, il favorise une mobilité durable. Le dispositif Rezo Pouce a été impulsé et expérimenté en 2011 par la ville de Moissac, commune de 13.000 habitants à une trentaine de km de Montauban et 70 km de Toulouse. Au même moment, une étude sur les déplacements domicile-travail menée par le pays Midi-Quercy venait confirmer l’intérêt de cette initiative en préconisant une articulation entre territoires voisins et avec les pôles urbains
C’est chose faite en 2012 : neuf communes ainsi que la communauté d’agglomération du Grand Montauban se constituent en association, pour structurer et harmoniser le réseau sur la région Midi-Pyrénées.

Une association "in house", pour allier souplesse et autonomie

"Les membres fondateurs ont fait le choix de créer en avril 2012 une association 'in house', c’est-à-dire gérée exclusivement par des collectivités, explique Alain Jean, ancien conseiller municipal de Moissac et président de l’association Covoiturons sur le pouce. Cette structure juridique présente le double avantage de simplifier la gestion du dispositif et de mutualiser la réflexion sur le déploiement global ainsi que les moyens de communication. Par ailleurs, la création d’une association était une démarche beaucoup plus légère que la création d’une Scic ou d’un syndicat mixte." Les membres, aujourd'hui au nombre d’une trentaine, sont des EPCI ou des communes représentées en assemblée générale de l’association en proportion de leur taille. L’adhésion est réservée aux collectivités situées en région Midi-Pyrénées. "Le conseil d’administration comprend neuf élus, ses réunions mensuelles sont ouvertes à l’ensemble des collectivités du réseau qui ont un pouvoir consultatif", précise le président de l’association.

Harmoniser l’extension du réseau et mutualiser la communication

En Midi-Pyrénées, Rezo Pouce maille 83 communes (soit 160.000 habitants) avec plus de 250 arrêts aménagés et sécurisés. "Nous comptons 1.000 inscrits, relève le président. Cependant nous n’avons pas encore les moyens d’évaluer l’utilisation réelle du dispositif. Une application smartphone pour faciliter l’utilisation de ce dispositif est en projet et devrait en plus permettre son évaluation." L’association emploie trois personnes à temps complet pour la gestion administrative, l’accompagnement au lancement et le suivi du service. Deux animateurs à temps partiel sillonnent également la région Midi-Pyrénées pour faire connaître le dispositif.
L’association Covoiturons sur le pouce est un outil partagé pour structurer le maillage et harmoniser la promotion sur le territoire. Elle assure la cohérence du réseau, en proposant des arrêts supplémentaires dans les zones non-desservies et en travaillant à la connexion des trajets. Elle mutualise la conception et l'impression des documents de communication et gère le site internet régional. Ensuite, les collectivités adhérentes sont entièrement autonomes pour animer le dispositif auprès de leurs habitants.
Le budget global de fonctionnement de l’association s’élève à 90.000 euros. Il est composé des cotisations des collectivités (calculées en fonction du nombre d'habitants), des conventions passées avec les autres partenaires ou autres collectivités situées hors du Midi-Pyrénées, ainsi que des aides publiques.

Essaimage national : l’association accompagne

Sollicitée pour partager son expérience, l’association Covoiturons sur le pouce a créé un kit de duplication à l'usage des collectivités hors région Midi-Pyrénées : mise à disposition des outils de communication, adaptation régionale du site internet, fiches-outils et journées de formation (document joint). Ainsi, le réseau d’autostop organisé a entamé son essaimage national : la communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise ont passé une convention avec l’association qui les accompagne dans le déploiement en Rhône-Alpes. Le pays du Haut Languedoc, le pays du Mont Blanc sont en train de s’organiser pour mettre le dispositif, plus de 40 collectivités actuellement ont contacté l’association pour le dupliquer sur leur secteur.

En Midi-Pyrénées, perspectives d’élargissement avec de nouveaux partenaires

Sur son territoire, l’association poursuit l’élargissement du réseau en conventionnant avec des sociétés privées (un grand employeur régional et une société d’autoroutes) et le réseau de transports en commun de Toulouse et sa région. Au-delà de l’apport financier, ces conventions prévoient des accords de promotion du dispositif et des modalités d’occupation de terrain.

Stéphanie Le Dantec / L’Œil à la Page, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info.
 

Contacts

Ville de Moissac

3 Place Roger Delthil
82200 Moissac
13000

Alain Jean

Ancien conseiller municipal

Association Covoiturons sur le pouce

27 rue de la Solidarité
82200 Moissac
05 63 05 08 00

Alain Jean

Président
Haut de page