Sarthe

Dans la Sarthe, des gens du voyage responsables de leur emplacement

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

La communauté de communes de Loir et Bercé (Sarthe) a réalisé des aires d'accueil des gens du voyage avec le souci de leur donner de bonnes conditions de confort et de les responsabiliser dans la gestion de leur emplacement.

DR

Le territoire de la communauté de communes de Loir et Bercé permet depuis longtemps une halte traditionnelle pour les gens du voyage le long de la vallée du Loir. Dans le cadre du schéma départemental mis en place dans la Sarthe, conformément à la loi Besson 2, la communauté de communes s'est vue dans l'obligation de proposer 60 places pour les gens du voyage. Un site principal a été défini à Château-du-Loir (5.600 habitants) ainsi que trois sites satellites à Montabon, Nogent-sur-Loir et Dissay-sous-Courcillon. Pour porter ce projet, un comité de pilotage a été créé, réunissant, sous la présidence de Jean-Bernard Blanchard, maire et vice-président de la communauté, tous les élus intéressés, les responsables départementaux des gens du voyage, le commandant de la communauté de brigades de gendarmerie, une association d'insertion (Atre : Association de travailleurs en recherche d'emploi), une école itinérante des gens du voyage et le centre social départemental des gens du voyage. "Ce comité de pilotage s'est beaucoup réuni en 2003, raconte Jean-Bernard Blanchard. Il a fait réaliser un diagnostic de terrain et a élaboré un projet qui a reçu l'avis favorable du conseil général. Notre objectif global était d'accueillir les gens du voyage et de les rendre responsables de leur emplacement."

Télégestion des consommations

Chaque espace de 150 m2, permettant d'accueillir deux familles, comprend une partie centrale avec toilettes, douche, buanderie et un bâtiment technique d'où sont télégérés individuellement les consommations d'eau et d'électricité et les droits de place. Les élus de la communauté de Loir et Bercé ont choisi ce module après avoir visité des prototypes dans d'autres localités en Mayenne et en Indre-et-Loire. Chaque site comprend également un local de gardien, accessible aux handicapés.
La première tranche de travaux, concernant 32 places à Château-du-Loir et 10 places à Montabon, a commencé en décembre 2005 pour être livrée en mai 2006. Le coût total des aménagements s'élève à 959.500 euros, financés à 40% par l'Etat, à 35% par le conseil général, la communauté de communes ayant emprunté le solde, soit 180.000 euros. Deux gardiens-gestionnaires, qui ont également une formation en informatique, sont présents 26 heures par semaine avec une mission d'accueil et de gestion. Les travaux d'entretien sont assurés par l'association d'insertion Atre. Pour le fonctionnement, l'Etat devrait apporter une participation d'environ 1.500 euros par place.

Citoyens à part entière

"Nous avons déterminé un droit de séjour minimum, en concertation avec le centre social des gens du voyage afin que les coûts soient supportables et payables, précise Jean-Bernard Blanchard. L'eau et l'électricité sont payées à l'avance et un logiciel commande la fermeture des vannes quand le compte passe au rouge. Pour que tout se passe dans de bonnes conditions, nous comptons sur les relations qui doivent être établies entre les occupants et le gestionnaire, terme que nous préférons à celui de gardien. C'est le discours qui a été tenu lors de l'embauche de ces personnes. En cas de difficulté ou de conflit, elles peuvent aussi en référer à un élu qui pourra intervenir comme médiateur. Nous voulons faire reconnaître que les gens du voyage sont des citoyens à part entière. Ils seront installés sur des terrains ouverts, avec les conditions de confort auxquelles ils ont droit. Les élus sont parfois capables de beaux discours mais préfèrent que les gens du voyage soient loin de chez eux, pour une question d'image de marque... Il faut aussi prendre conscience qu'il y a sédentarisation d'une partie des gens du voyage, certains souhaitent acquérir des terrains pour s'installer. C'est pourquoi nous réfléchissons maintenant à la façon de différencier les modes d'accueil pour prendre en compte ces évolutions."

Contact(s)

Communauté de communes de Loir et Bercé

Place Clémenceau
72500 Château-du-Loir
02 43 38 17 17
loir.et.berce@wanadoo.fr
Nombre d'habitants : 12081
Nombre de communes : 12

Corinne Grasset

Chargée de mission

Jean-Bernard Blanchard

Vice-président de la communauté, chargé des gens du voyage

Benoît Pichon

Directeur général des services

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page