Bas-Rhin

Dans le Hanau, les vergers sont protégés et valorisés

Environnement

Energie

Depuis 2007, la communauté de communes du Pays de Hanau, dans le Bas-Rhin, mène un programme de valorisation et de sauvegarde des vergers traditionnels hautes-tiges de son territoire. Elle propose différentes actions de sensibilisation : animation en milieu scolaire, formation, aide à l'entretien et à la plantation.

Les vergers hautes-tiges font partie intégrante du paysage traditionnel du Pays de Hanau (19 communes, 17.152 habitants). Certains ont été acquis par des communes, d’autres appartiennent à des propriétaires privés. Tous recèlent un nombre important de variétés fruitières locales et constituent un refuge pour de nombreuses espèces animales, mais la plupart étaient menacés de disparition, notamment par manque d'entretien. "Sur les 20.000 arbres fruitiers recensés en 2007, 12.000 nécessitaient une taille, tandis que 2.200 ares de pré-vergers devaient être débroussaillés", précise David Ulbrich, agent de développement habitat et environnement du Pays de Hanau. Les élus de la communauté de communes ont décidé de lancer une démarche de valorisation et de sauvegarde des vergers, subventionnée à 80% par le conseil général du Bas-Rhin et la région Alsace. "Le programme engagé en 2008 par des actions de sensibilisation grand public et en milieu scolaire, a pris toute son ampleur en 2009 avec le lancement d'un dispositif d'aide aux propriétaires de vergers hautes-tiges", intitulé "Vergers solidaires d’Alsace".

Animation et formation à l’arboriculture


Par l'intermédiaire de l'association "Les Piverts", le Pays de Hanau propose aux écoliers un cycle d'animation valorisant une approche sensorielle. Trois fois par an, les enfants arpentent les vergers à la découverte de l'écosystème, des essences et des différentes variétés de fruits. Les cours de cuisine autour des fruits, trop coûteux en équipement, ont été remplacés par la mise à disposition de recettes, accessibles sur le site internet du Pays. Par ailleurs, la communauté de communes a mis en place des actions spécifiques : subventions pour soutenir l'installation d’apiculteurs (aides allouées au cas par cas), formation à l'arboriculture et aux bonnes pratiques phytosanitaires destinées aux ouvriers communaux, aux propriétaires de vergers et au grand public. Cette formation est dispensée par une fédération bénévole de producteurs de fruits qui propose 40 heures par an, en faisant appel à des intervenants spécialisés. Le coût pour l'intercommunalité (environ 1.000 euros par an) se limite aux défraiements des intervenants.

Une aide aux propriétaires de vergers hautes-tiges


En décembre 2009, La communauté de communes intègre l’opération Vergers solidaires d’Alsace, initiée et financée à part égale par le département et la Région. Il s'agit de subventionner à 50% l'achat de plants hautes-tiges (dans la limite de 30 euros par arbre), à 70% la plantation de haies refuges pour la faune, et à 80% les travaux de taille et d'entretien des vergers. Les plants (minimum 2 et maximum 20) doivent être achetés auprès d'une association arboricole du territoire. Les acquéreurs s'engagent à entretenir le verger et à suivre des formations à l'arboriculture. Les travaux de taille sont effectués par une entreprise d'insertion, dont la communauté de communes a financé une partie du matériel (6.000 euros). À ce jour l'opération a permis de planter 140 arbres et d'en tailler 400.

Pascal Clouet / PCA pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Contact(s)

Communauté de communes du Pays de Hanau

10, route d'Obermodern
67330 Bouxwiller
03 88 71 31 79

Edmond Mahler

Vice-président
mairie.dringendorf@wanadoo.fr

David Ulbrich

Agent de développement habitat et environnement
habitat@pays-de-hanau.com
Haut de page