Dans les bois de Gaillefontaine, l'énergie pour chauffer les écoles (76)

Publié le
par
Christophe Trehet
dans

Environnement

Energie

Seine-Maritime

15 km : c’est la distance moyenne d’où provient le bois qui fournit la chaleur aux écoles gérées par le Sivos du Bray-Est. En s’engageant dans une démarche articulant économies d’énergie et ressource renouvelable, le syndicat intercommunal s’inscrit dans une filière locale qui s’appuie sur l’utilisation du bois bocager. L’occasion de porter un autre regard sur son paysage.

Depuis fin 2014, les 2.500 m2 du groupe scolaire géré par le syndicat intercommunal à vocation scolaire du Bray-Est (Seine-Maritime, 4 communes, 2.200 habitants) sont en partie chauffés par des plaquettes de bois déchiqueté issu de la taille des haies et des vergers. "Nous devions changer l’équipement de chauffage des écoles maternelle et primaire situées à Gaillefontaine, explique le président du Sivos, Georges Fleurbaey. Grâce au diagnostic d’un conseiller info-énergie du département de Seine-Maritime effectué sur l’ensemble des bâtiments de notre commune, nous avons compris que nous pouvions fortement diminuer nos dépenses énergétiques avec le bois déchiqueté. La rencontre avec un fournisseur local nous a tout de suite intéressé."

Ressources ligneuses : du gaspillage à l’usage local

Le producteur de plaquettes qui fournit le Sivos est situé sur la commune même de Gaillefontaine et, surtout, il s’approvisionne à proximité. Président de l’association Énergie durable en Normandie, il valorise les bois bocagers et, dans une moindre mesure, les bois provenant de plantations de peupliers dans un rayon maximal de 15 km.
Ces ressources ligneuses étaient jusqu’à présent perdues : soit parce que les arbres n’étaient plus taillés, soit parce que les bois étaient laissés sur place après la coupe. Face au constat de ce gaspillage énergétique, élus et agriculteurs se mobilisent pour mieux gérer la ressource bois.

Gérer les bois communaux et développer les plantations d’arbres

Certes, le producteur local ne manque pas pour l’instant de ressources pour fournir les 30 tonnes (t) actuelles de bois qu’absorbe la chaudière mixte (gaz et bois), et même les 70 t prévues à terme lorsque le réglage de l’équipement aura été finalisé.
Néanmoins, désireux de contribuer à l’alimentation en bois, le Sivos travaille actuellement avec la commune de Gaillefontaine et les agriculteurs dans le cadre d’un plan de gestion du bocage communal qui inclut la valorisation énergétique. "De plus, les 13 hectares de bois dont la gestion nous a été confiée par les commune membres constituent une autre source d’approvisionnement qui pourrait être complétée à l’avenir par d’autres plantations", poursuit le président du Sivos.

Facture de chauffage diminuée de plus de 50%

Les bons résultats sont au rendez-vous : alors que le Sivos dépensait 34.000 € en chauffage en 2013 (fuel et gaz), la facture gaz et bois de l’année scolaire 2015-2016 ne s’est élevée qu’à 16.000 €. Celle-ci devrait encore diminuer dans le futur puisqu’en principe la chaudière ne fonctionnera qu’à 20% seulement à partir de gaz. "Il faut encore ajuster des réglages", précise l’élu du Sivos qui ajoute que ces progrès ont été permis aussi par des travaux d’isolation par l’extérieur d’une partie des bâtiment des écoles.
Même si le Sivos doit par ailleurs supporter le coût et l’entretien de la chaudière et des équipements annexes (290.000€ HT au total), il reste gagnant par rapport à précédemment.

Au-delà du volet financier, une démarche globale

L’objectif du Sivos n’était pas que financier dans ce projet "Les écoles que nous gérons ont divisé par quatre leurs rejets de CO2 par rapport au tout fuel précédent, souligne le président. Une mise en œuvre concrète du développement durable qui ne se voit pas, mais qui est essentielle."
Dans le même esprit, le syndicat intercommunal approvisionne depuis peu sa cantine scolaire avec des produits locaux.

Sivos du Bray-Est

Nombre d'habitants :

2200

Nombre de communes :

4

Place de la Mairie
76870 Gaillefontaine

Georges Fleurbaey

Président
Haut de page