Des moutons coupe-feu autour d'Aubagne

Publié le
dans

Environnement

Energie

Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, depuis janvier 2010, une communauté d’agglomération passe contrat avec des éleveurs pour que leurs brebis débroussaillent le massif du Garlaban. Le bilan est positif. Ce mode opératoire pourrait être étendu à trois autres massifs.

La communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (12 communes, 103.000 habitants) et une commune hors de son périmètre sont membres d’un syndicat mixte, structure de gestion des massifs forestiers. Un agent du service Environnement Forêt de la communauté consacre un temps plein pour la prévention des incendies, la préservation des paysages et de la biodiversité.

Une expérimentation pilote

 Ici comme dans toute la Provence, les actions de défense des forêts contre les incendies (DFCI) sont menées depuis de nombreuses années. Des investissements - création de pistes carrossables, installations de citernes…- sont réalisés avec des aides de l’Union européenne. Les dépenses de fonctionnement ne sont pas subventionnées et le débroussaillage mécanique coûte cher. D’où l’idée de faire paître des animaux pour entretenir les pistes coupe-feu. Après une étude de faisabilité commandée au Centre d’étude et de réalisation pastorale Alpes Méditerranée (Cerpam, financé par les collectivités locales et la chambre d’agriculture), la communauté d’agglomération a décidé d’expérimenter cette solution sur un site pilote : le massif du Garlaban. Ce sont finalement les brebis à viande qui ont été retenues, pour une présence de janvier à mai, ce qui permet une transhumance inversée.

Un partenariat gagnant pour les éleveurs, pour la forêt … et les moutons

Après un appel à candidatures passé dans les bulletins spécialisés en 2009, la communauté d’agglomération a passé contrat avec trois éleveurs. De janvier à mai 2010, ces derniers ont fait paître 500 têtes de bétail sur les 350 hectares constituant les bandes à débroussailler pour prévenir les incendies de l’été. Pour cette première année expérimentale, la communauté d’agglomération a compensé les frais engagés par les éleveurs pour le transport en bétaillères et les compléments alimentaires nécessaires, en leur accordant des subventions au titre des mesures agro-environnementales du plan national agricole. Ce plan étant arrivé à échéance, c’est aujourd’hui la communauté elle-même qui y consacre 12.000 euros par an.

Une fois les réticences surmontées, un bilan fort positif

La mise en place de l’opération n’a pas été simple. Il a fallu convaincre tous les propriétaires privés et publics des terrains concernés et passer convention avec chacun d’entre eux. Il a fallu également vaincre les réticences de certaines sociétés de chasse. Enfin une communication importante a été menée - avec les offices de tourisme et la presse locale- pour éviter les problèmes de cohabitation entre randonneurs et troupeaux.
Le bilan de la première année de fonctionnement est extrêmement positif. Sur le plan environnemental, les zones débroussaillées par les moutons sont de vrais "couloirs anti-feu". En 4 mois, les animaux ont avalé 250 tonnes de broussailles, autant de combustible en moins. Les déjections forment un humus favorable à la végétation nouvelle, et par conséquent à toute la chaîne de biodiversité (insectes, et par conséquent des oiseaux). Sur le plan économique, les éleveurs y sont gagnants aussi : en 2010, 300 agneaux de grande qualité sont nés en pleine nature. Pour la collectivité, des dépenses de débroussaillage mécanique sont évitées.

Ce premier bilan incite la communauté à renouveler l’opération en 2011, et elle envisage de l’étendre aux trois autres massifs du pays d’Aubagne, dont le massif de la Sainte-Baume.

 

Jean-Luc Varin, Agence Traverse pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net

Contact(s)

Communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile

932, avenue de la Fleuride- ZI des Paluds- BP 1415
13875 Aubagne cedex
04 42 62 80 00
04 42 62 85 24

Robert Miechamp

président de la Commission Environnement

André Gorlier

responsable du service Forêts
andre.gorlier@agglo-paysdaubagne.fr
Haut de page