Maine-et-Loire

Deux communautés de communes des Mauges créent une zone d'activités intercommunautaire

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

En réponse au développement de la région nantaise, les communautés de communes de Montrevault et Champtoceaux, situées dans le Maine-et-Loire, sur un axe routier stratégique entre Nantes, Angers et Cholet, se sont associées pour créer une zone d'activités. A 30 minutes de chacune des trois villes, la zone des Alliés offrira 130 hectares aux entreprises à la recherche de nouveaux espaces pour se développer.

Le Pays des Mauges, situé à égale distance de l'Anjou, de la Vendée et du pays Nantais bénéficie d'une solide réputation de dynamisme économique. En effet, ce territoire, confronté aux délocalisations dans les domaines de la chaussure ou de l'habillement a réussi sa reconversion. Il bénéficie d'un réseau dense de petites et moyennes entreprises, plus connues sous le terme "d'usines à la campagne". Par ailleurs, l'intercommunalité est ancrée de longue date dans la culture des élus locaux. En effet le syndicat mixte des Mauges existe depuis longtemps. Les communautés de communes qui le constituent ont expérimenté la stratégie d'alliance au service du développement local depuis plus de 20 ans.

 

Une zone de développement endogène et une zone pour l'accueil des nouveaux projets

L'origine du projet remonte aux années 2000-2001. A l'époque, les élus de la communauté de communes de Montrevault font réaliser un diagnostic économique qui aboutit à la proposition d'un nouveau schéma de développement de zones d'activités. Deux nouvelles zones sont programmées. La première sur la commune de Saint-Pierre-Montlimart orientée sur le développement endogène, car cette commune de 3.200 habitants offre plus de 2.500 emplois dans des entreprises de taille importante telles qu'Eram ou Breheret, spécialisé dans la charpente et la menuiserie, ou le groupe Lacroix-Electronique et toutes ces entreprises ont des projets d'extension. Le second projet de zone d'activités sera destiné à l'accueil de nouveaux projets, sur les communes du Fuilet et de Liré.

 

Une position géographique stratégique, à cheval sur deux communautés

Le choix géographique est l'aboutissement logique de la réflexion des élus décidés à saisir l'opportunité d'accueillir des entreprises nantaises à la recherche de nouveaux espaces. En effet, la métropole nantaise s'est tellement développée qu'elle manque d'espace. Dans ce contexte, Le Fuilet est un emplacement stratégique. Elle se situe à proximité d'une route deux fois deux voies et du deuxième contournement de Nantes, projets qui la placera à 20 minutes de la capitale régionale.
Le terrain pressenti pour accueillir cette zone d'activités se situant entre deux communautés de communes, les élus de la communauté de Montrevault ont rencontré les élus de la communauté de Champtoceaux.

 

Les Alliés : un parc d'activités intercommunautaire géré par un syndicat mixte

Les deux présidents, convaincus de l'opportunité du projet et confortés par le succès d'un projet comparable dans le nord de la Sarthe, ont proposé à leurs assemblées respectives le projet de création d'une zone d'activités intercommunautaire. Dans la foulée est créé le syndicat mixte intercommunautaire pour l'aménagement et la promotion du parc d'activité des Alliés, sur un principe d'égalité des financements et de rétrocession des recettes entre les deux communautés de communes (principe formalisé dans les statuts du syndicat approuvés par les deux EPCI).
Le projet de création est confié à la Sodemel (SEM d'équipement du Maine-et-Loire) qui procède à la viabilisation de la première partie des terrains début 2004 pour une livraison en 2006 de 100.000 m2. A terme cette zone offrira 130 hectares aux entreprises.

 

Une zone d'activités qualitative, signe d'un pari sur l'avenir du territoire

L'aménagement de cette zone s'est effectué selon des critères qualitatifs stricts et en conformité avec la politique de labellisation des zones d'activités mise en place par le département du Maine-et-Loire.
Une attention toute particulière est portée sur la qualité paysagère et environnementale : replantation et respect des haies, évacuation des eaux avec une noue, élargissement et protection d'une mare naturelle... La zone d'activités est également équipée d'internet très haut débit, bénéficiant du programme mélis@, piloté par le conseil général.
Le montant du projet s'élève à 2,1 millions d'euros pour offrir 100.000 m2 aux entreprises. Pour cette première tranche, le financement a été porté par l'Etat (225.100 euros HT), la région (275.354 euros HT), le conseil général (639.000 euros HT) et le syndicat mixte (990.546 euros). D'ores et déjà, deux contacts sérieux permettront d'accueillir deux nouvelles entreprises sur 40.000 m2.
Jean-Claude Morinière, président du syndicat, est fier de cette démarche commune : "Ce pari sur l'avenir destiné à répondre à l'extension du territoire nantais n'a pu se faire qu'à deux conditions, le rapprochement de deux communautés de communes et l'aide conséquente du conseil général."

 

Nathalie Parent, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Syndicat mixte pour l'aménagement et la promotion du parc d'activités des Alliés

2 rue Arthur Gibouin- BP 24
49110 Montrevault
02 41 30 02 65

Gael Buzaré

Directeur du développement de la communauté de communes de Montrevault
gael.buzare@cc-montrevault.fr

Jean-Claude Morinière

Président du syndicat mixte pour l'aménagement et la promotion du parc d'activités des alliés

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page