Dis-moi combien tu consommes, je te dirai si tu es sur la bonne voie !

Publié le
dans

Environnement

Energie

Hautes-Alpes

Bien quelle ne soit pas soumise à l'obligation de réaliser un bilan carbone (voir encadré), la communauté de communes du Briançonnais a décidé d’établir un bilan quantifié de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Avec l’aide d’un bureau d’études qui a formé des agents.

Dans les Hautes-Alpes, la communauté de communes du Briançonnais (12 communes, 20.200 habitants) est engagée depuis plusieurs années vers une transition énergétique : baisse de la consommation et augmentation de la production d'énergies renouvelables. "Reste que sans bilan, nous manquons de base pour apprécier notre évolution, explique Pierre Leroy, vice-président délégué au développement durable. En procédant à ce diagnostic, nous voulons connaître les marges de manœuvre dont nous disposons pour continuer à réduire les coûts de consommation d'énergie et l’impact sur l'environnement."

Un travail d’investigation exigeant

Lancée en 2010, la démarche a été confiée à un bureau d'études qui a pris pour modèle la méthode de calcul développée par l’Ademe. Le travail a duré plusieurs mois puisqu'il a fallu mesurer la consommation énergétique de toutes les acivités liées aux compétences et au fonctionnement de la communauté de communes : culture, action sociale, vie communautaire, administration générale, assainissement, déchets, aménagement du territoire, enfance-famille. "Ce qui n'est pas aussi simple que cela parait au premier abord, souligne l’élu. Récupérer toutes les données nécessaires suppose un véritable travail d’investigation, car il faut aller à la pêche aux informations auprès des délégataires de service public et d’autres prestataires dont certaines données brillent parfois par leur opacité. D’où l’intérêt d’avoir recours à un cabinet spécialisé."

Des agents formés aux méthodes de calculs et une restitution publique

Au final, la démarche aboutit à un bilan de toutes les consommations par bâtiments et par activités. Les mesures font la distinction entre les différents types d'énergie consommées - fioul, électricité, gaz -, et évaluent leur impact en CO2. "Cela nous permet de repérer les bâtiments et activités ou postes de travail sur lesquels concentrer nos efforts", explique Pierre Leroy.
Les élus ont tenu à ce que le bureau d’études forment à la méthode de calculs des agents de la communauté qui sauront actualiser directement les mesures "Nous pourrons ainsi connaitre en temps réel les éventuels pics de consommation et d'émissions de GES et, bien sûr, vérifier que nos actions donnent les résultats escomptés", apprécie l’élu.
Le Bilan Carbone® a été présenté lors d'un séminaire ouvert au public début avril 2012, en pleine semaine de sensibilisation au développement durable. L'horaire a été prévu pour assurer de la présence d'élus et techniciens. "Nous espérons beaucoup que les communes ressentent l'intérêt de cette démarche et s'en emparent à leur tour", souligne Pierre Leroy.

Une base pour élaborer un plan d’actions à moyen terme

Le pôle développement durable de la communauté de communes procède désormais à l'analyse détaillée de ce bilan afin de déterminer les priorités et lancer si nécessaire des études supplémentaires pour des activités identifiées comme fortement consommatrices d'énergie et émettrices de GES. C’est ainsi que des études thermiques complémentaires ont été réalisées sur la crèche et la MJC. Ensuite, les élus décideront d’un plan d’actions diversifiés allant de la simple pédagogie pour inciter aux bons réflexes, à des solutions techniques pour modifier les pratiques (plate-forme de covoiturage, visioconférence pour les réunions de la collectivité). A cela s’ajoutent des projets d'isolation et de production en énergies renouvelables (la collectivité s'est déjà équipée d'une centrale photovoltaïque).

Emmanuelle Stroesser / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Bilan carbone
Le but d'un bilan carbone est de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) engendrés par son activité. Cette obligation est limitée aux collectivités de plus de 50.000 habitants. 
 

Communauté de communes du Briançonnais

Nombre d'habitants :

21000

Nombre de communes :

13

"Les Cordeliers"- 1 rue Aspirant Jan
05105 Briançon Cedex
accueil@ccbrianconnais.fr

Pierre Leroy

Vice-président délégué au développement durable
Haut de page