E-rando : les territoires du pays Nivernais Morvan se racontent aux promeneurs (58)

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Nièvre

Le pays Nivernais Morvan propose depuis l’été 2015 seize e-randos numériques, comme autant d'histoires à découvrir au rythme de la marche. Des circuits aussi variés que les territoires des neuf communautés de communes engagées dans l'aventure !

Les e-randos du pays Nivernais Morvan (Nièvres, 121 communes, 38.000 habitants) sont des sentiers de randonnée que l'on emprunte - à pied ou à vélo - avec un smartphone ou une tablette pour suivre une histoire déclinée sur une douzaine d'étapes : balade environnementale telle "Autour des étangs de Vaux et Baye", historique avec "Sur les pas de François Mitterrand", ludique avec "Le trésor de Godefroy le Lormois"...
Pôle d'excellence rurale et numérique depuis 2011, le pays Nivernais Morvan mûrit ce projet depuis quatre ans et sa mission numérique a fait un important travail de sensibilisation auprès des élus. (Lire l’article Le pays Nivernais Morvan appuie des projets de balades géolocalisées)

L'innovation numérique trouve ses solutions en zone rurale

"Il fallait que les histoires des e-randos soient consultées sans coupure de réseau. En zone rurale avec une mauvaise couverture, la solution a été de combiner une application embarquée, la technologie de guidage par GPS et un réseau de points d'accès wifi", explique le directeur de la mission numérique du pays, Patrick Marmion.
Concrètement, le randonneur charge l'application e-rando et une balade commentée sur son smartphone (ou la tablette prêtée gratuitement). Lorsqu’il chemine le long du circuit, le GPS déclenche automatiquement son téléphone sur une douzaine de points d'intérêt et l'invite à consulter l’épisode de l’histoire sous forme multimédia : textes, images d'archives, réalité augmentée, vidéos témoignages...

Territoires porteurs de projets d’e-balades : engagés et accompagnés

Les porteurs de projets - communes ou EPCI, PNR, associations - qui avaient été mobilisés autour de ce projet par la mission numérique devaient apporter 20% d'autofinancement, en plus de leurs idées. Ils ont choisi les thèmes et les lieux de leur e-rando, avant d'être accompagnés par un cabinet extérieur, expérimenté dans la réalisation de balades numériques.
Les comités de pilotages ont été constitués suivant les sujets et les ressources des territoires. Pour la communauté de communes du Haut Morvan par exemple - qui a proposé une géo-balade environnementale sur les sources de l'Yonne -, le comité réunissait, outre l’EPCI, Natura 2000, le service Environnement de la Nièvre, l’office de tourisme de Corbigny, le directeur du musée de Bibracte, un naturaliste dijonnais.

Exercice d’intelligence collective animé par un prestataire expérimenté

Le prestataire choisi sur la base d’un cahier des charges très précis - temps de randonnée limité, 14 points d'intérêt maximum, public familial - a apporté son savoir-faire pour la mise en œuvre des 16 e-randos : développement de l'application, scénarisation, écriture, collecte de données, animation. "Les géo-balades se sont construites dans l'échange et lorsque les équipes étaient géographiquement éclatées, les outils collaboratifs de l'internet ont été bienvenus (voir en fin de texte)", rapporte le directeur de la mission numérique. Lui-même a suivi tout ça de près pour apporter son aide technique ou rappeler aux uns et aux autres les limites du contrat.

Des territoires engagés pour un contenu de qualité

Le budget est de 125.000 euros avec 80% de subventions. "Il couvre notamment le travail d’élaboration et de recueil d’un contenu haut de gamme, sous toutes ses formes : textes, images d'archives, réalité augmentée, vidéos, témoignages..., précise le directeur de la mission. Une grande attention a également été portée à la scénarisation. "Faire parler une grenouille pour raconter l'écosystème d’un étang est la meilleur manière de maintenir l’intérêt, à condition que la réalisation soit impeccable. Il n'était pas envisageable de faire sans cette exigence."

L'important travail de collecte qui a été fourni ne servira pas la seule animation touristique. C'est aussi la mémoire des lieux qui a été conservée, à l'exemple de la parole d'anciens archéologues sur le site gallo-romain de Dompierre... Les associations participantes comme les "Amis de Jules Renard" y ont trouvé, pour leur part, une belle fenêtre d'expression et de mise en valeur de leur activité.

E-rando élaborée avec les outils collaboratifs à la communauté de communes du Haut Morvan
La communauté de communes du Haut Morvan (17 communes, 8.848 habitants) a validé une géo-balade environnementale sur les sources de l'Yonne et apporté les 20% d'autofinancement (1.471 euros TTC). Comme il existait déjà un sentier d'interprétation réalisé par le conseil départemental, le travail s'est centré sur le contenu numérique, via les outils collaboratifs. "Le prestataire a organisé le travail sur une plateforme web de partage de documents (drive de google ou dropbox)... Ces pratiques n'étant pas encore naturelles pour tous, nous n'avons pas pu nous passer totalement du courriel", remarque l’agent de développement, Gaëtan Duvillier, qui a piloté la balade pour la communauté et co-écrit le scénario avec le cabinet. Plus d'un semestre a été nécessaire pour finaliser le parcours.

Myriam Journet / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Pays Nivernais Morvan

Nombre d'habitants :

38000

Nombre de communes :

121

Maison de Pays - 3 Grande Rue
58800 Corbigny
pays@nivernaismorvan.net

Pascal Ribaud

Président de la mission numérique du pays Nivernais Morvan

Patrick Marmion

Directeur de la mission numérique

Gaëtan Duvillier

Agent de développement
Haut de page