Doubs

Economies d'énergie : Besançon et sa métropole veulent toucher le plus grand nombre d'habitants (25)

Environnement

Energie

Depuis 20008, Besançon multiplie les initiatives afin de convertir les habitants de la métropole aux économies d'énergie. Avec ces priorités : toucher le plus grand nombre, cibler les familles les plus fragiles et lutter contre la précarité énergétique. Tour d’horizon sur les actions en cours.

En 2008 la ville de Besançon entreprend de réinventer les Points info énergie en ouvrant un appartement pédagogique dans un quartier populaire. De multiples équipements permettent de démontrer l'efficacité des bonnes pratiques en matière énergétique. Cette expérience réussie conduit la ville à lancer un appel à projet afin de réimplanter l'appartement dans un autre quartier. Un office HLM remporte le concours en proposant de mettre gratuitement à disposition un logement basse consommation (BBC) implanté au cœur d'un quartier populaire.

Logis 13 Eco : un appartement pédagogique itinérant pour le Grand Besançon

Afin de toucher un plus large public, la ville et le grand Besançon s’inspirent de ce qui se fait déjà dans le Jura, pour imaginer une version mobile de l’appartement pédagogique. En 2014, la direction de la maîtrise de l’énergie de la ville de Besançon met une dernière main au dispositif. Il s'agit d'un ensemble de panneaux, qui une fois montés, simulent l'agencement d'un appartement dans un espace réduit. Sur ces 13 panneaux, des messages détaillent les éco-gestes et les bons réflexes qui permettent d'économiser l'eau et l'énergie, et cela de la cuisine au salon en passant par la salle de bain et les chambres. A partir de l'automne 2014, ce dispositif itinérant, intitulé Logis 13 Eco, est présenté aux habitants de de la communauté d'agglomération du Grand Besançon (220.000 habitants), lors de tournées dans les écoles, en pied d'immeuble ou lors de manifestations locales

"Familles actives pour le climat" : cibler désormais en priorité les milieux populaires

Afin de renforcer la dynamique en faveur des bonnes pratiques environnementales, la ville et l'agglomération de Besançon ont lancé depuis 2009, l'opération "Familles actives pour le climat". Ce réseau, qui regroupe 170 ménages volontaires, propose différents outils et actions pour les aider à réduire leur consommation d'énergie et de production de gaz à effet de serre : rencontres avec des professionnels, visites, échanges d’expériences, prêt de matériels de mesure…
"La difficulté, explique Nadège Tourdot, responsable de la direction maîtrise de l'énergie à la ville de Besançon, c'est de toucher les milieux populaires. Spontanément se sont plutôt les cadres qui nous rejoignent. Lors du dernier appel à candidature, pour tenter d'impliquer l'ensemble de la population, nous avons introduit des conditions, telles que le fait d'être non imposable ou de résider en habitat vertical."
Autre initiative, lancée en 2010, la mise à disposition de six mallettes contenant différents instruments servant à mesurer les pertes d'énergie : une caméra thermique, deux wattmètres, un thermo-hygromètre et un débitmètre. Chaque année, 200 ménages bisontins en bénéficient, mais, là encore, il s'avère difficile de toucher les ménages plus précaires.

Lutte contre la précarité énergétique : un programme avec le CCAS

En 2013, avec l'aide du centre communal d'action sociale, la ville de Besançon a initié une opération spécifique en direction des familles en situation de vulnérabilité énergétique. Une fois repérées par les travailleurs sociaux, ces familles reçoivent à leur domicile la visite d'un technicien qui établit un pré-diagnostic. Celui-ci analyse le bâti, étudie les comportements et les pratiques d'achats, puis rédige deux rapports : l'un à destination du propriétaire, en indiquant le type de travaux à réaliser et les aides dont il peut bénéficier ; l'autre à l'attention des familles, pour les aider à dépenser moins. "Le rapport technique n'est pas un diagnostic de performance énergétique (DPE) et aucune des cinquante familles ayant bénéficié de cet accompagnement en 2013-2014 n'aurait été en mesure de s'offrir un tel diagnostic DPE, tient à souligner la chargée de mission direction maîtrise de l'énergie. Il n'est pas question pour la ville d'entrer en concurrence déloyale avec les entreprises spécialisées."
A suivre pour connaitre le bilan et les premiers enseignements ...

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Besançon

2 rue Mégevand
25034 Besançon cedex
03.81.61.50.50
Nombre d'habitants : 120200

Anne Vignot

Adjointe au maire en charge de l'environnement, du cadre de vie et de la transition énergétique
anne.vignot@besancon.fr

Nadège Tourdot

Chargée de mission direction maîtrise de l'énergie
nadege.tourdot@grandbesancon.fr

Rénovation thermique des bâtiments publics

Une priorité du Grand Plan d’Investissement pour favoriser les économies d’énergie, réduire les émissions de CO2 et encourager le développement des énergies propres.

Haut de page