Bas-Rhin

Haut-Rhin

Écouter de la musique en ligne : l'expérience des médiathèques alsaciennes (67- 68)

Tourisme, culture, loisirs

Les médiathèques doivent-elles proposer de la musique en ligne à leurs adhérents ? C'est une question qui clive encore le monde des discothécaires de France. En Alsace, l'expérimentation Univers musical des médiathèques d'Alsace (Umma), menée pendant 18 mois dans le cadre d’un appel à projets du ministère de la Culture, apporte quelques éléments de réponse.

Avec plus de 150.000 écoutes et près de 1.300 inscrits en 18 mois, l'expérimentation Umma en Alsace a été un succès public. De juin 2011 à début 2012, 15 médiathèques sous la conduite de 4 structures - bibliothèque départementale (BDP) du Haut-Rhin, BDP du Bas-Rhin, communauté urbaine de Strasbourg, ville de Mulhouse - ont expérimenté un nouveau service dans le cadre de l'appel à projets culturels numériques innovants du ministère de la Culture. A l’issue de cette phase test, les deux bibliothèques départementales ont décidé de proposer une offre de musique en ligne régulière (voir encadré ci-dessous).

Offrir une offre musique légale grâce aux médiathèques

A l'origine du projet : un constat. "L’écoute en ligne ne restera pas longtemps gratuite sur les sites commerciaux, et elle est techniquement moins contraignante que le téléchargement, observe Xavier Galaup, directeur adjoint de la BDP du Haut-Rhin et initiateur du projet Umma. Or, la BDP du Haut-Rhin souhaitait ajouter des ressources numériques à son portail des catalogues en ligne des bibliothèques, Calice68. L’écoute en ligne nous a semblé la solution d'avenir: en proposant ce service, la médiathèque re-légitime une offre musicale légale sans publicité." Pour cela, un partenariat s'est noué avec une plateforme d’écoute de musique en ligne. Ce partenaire a mis à disposition son catalogue tout en permettant à chacune des quatre structures locales d’ajouter sa propre offre sur une plate-forme personnalisée.

Renouveler la médiation musicale, la dynamique de réseau et promouvoir la scène locale

L’expérimentation s’est déroulée selon le principe suivant : chaque usager, inscrit dans l'une des médiathèques participantes, pouvait sur simple demande accéder de chez lui à une écoute musicale en ligne proposée via le portail du partenaire informatique. L’usager pouvait écouter un titre en particulier, mais aussi des radios thématiques musicales composées par les discothécaires des médiathèques ou encore les albums de groupes musicaux locaux peu connus. "L'objectif principal, c'est que l'usager découvre des choses grâce à nous", précise Xavier Galaup. Sur l’agglomération de Strasbourg, l'outil a mis en mouvement le collectif des discothécaires. Pour capter les plus jeunes, souvent plus attirés par les sites diffusant des clips vidéo, certaines médiathèques (Benfeld, Guebwiller) ont proposé des ateliers de co-création de radios mises en ligne sur le portail.
L'outil permet également de promouvoir la scène locale. Lorsque la ressource n'existe pas dans le catalogue, le CD du groupe local est numérisé et mis en ligne. Cette fonctionnalité a suggéré l'idée de créer dans les médiathèques du Haut-Rhin un festival dédié aux groupes locaux, Musik'heim. Enfin, chaque réseau disposant de sa propre plate-forme musicale, une page Facebook a été créée afin de s'informer des initiatives de chacun.

Premier bilan : une offre adaptée aux bibliothèques publiques et perfectible

"Grâce à cette expérimentation, l'offre est aujourd'hui adaptée aux bibliothèques même si elle reste encore perfectible. Le coût est basé sur le nombre d'inscrits utilisateurs du service et non plus sur le nombre de morceaux écoutés. Cela permet de disposer d'un budget prévisionnel précis". L'expérimentation a également permis de lever certaines contraintes administratives telles que les droits SACEM, inclus dans la prestation.
Malgré tout, avec un ticket d'entrée à 4.000 euros pour 1 à 250 inscrits, la prestation n'est pas accessible à toutes les médiathèques. "Pour certaines, c'est plus que leur budget d'acquisition de CD. Un tel projet prend tout son intérêt sur un réseau de médiathèques, à l'échelle d'une communauté de communes, d'une BDP ou d'une ville importante", préconise le directeur adjoint.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Données clefs sur l'expérimentation
L'expérimentation a associé 15 bibliothèques de la région Alsace sous la houlette de 4 structures : bibliothèque départementale (BDP) du Haut-Rhin, BDP du Bas-Rhin, communauté urbaine de Strasbourg, ville de Mulhouse. Aujourd'hui, les 2 BDP sont passées de l'expérimentation à une offre de musique en ligne régulière. La CU de Strasbourg est toujours en expérimentation. Celle de Mulhouse n'a pas donné de suite à l'expérimentation, les élus ne souhaitant pas engager le budget nécessaire.
Budget total de l'expérimentation : 40.000 euros dont 50% pris en charge par le ministère de la Culture dans le cadre de l'appel à projets culturels numériques innovants.
Type de médiathèques concernées par l'expérimentation : de celle de Bergheim, 1.900 habitants, à celle de Strasbourg, 271.000 habitants.

Contact(s)

Conseil général du Haut-Rhin

100 Avenue d'Alsace- BP 20351
68006 Colmar Cedex
03 89 30 65 53

Brigitte Klinkert

Présidente de la commission Culture et Patrimoine
brigitte.klinkert.elus@cg68.fr

Bibliothèque départementale du Haut-Rhin

75 rue Morat
68000 Colmar
03 89 22 90 10

Xavier Galaup

Directeur adjoint
Galaup@cg68.fr

Investissement dans les hébergements touristiques

Revitaliser et conforter l’attractivité des centres-villes par la construction ou la rénovation d’hôtels et résidences touristiques.

Haut de page