Loire-Atlantique

Cécile Perrin

En Erdre et Gesvres, des journalistes en résidence accompagnent l'éducation aux médias (44)

Citoyenneté et services au public

La communauté de communes d’Erdre et Gesvres a expérimenté début 2017 une résidence de journalistes. Un site internet alimenté par les habitants a été lancé. Le bilan s’avère fort positif et la démarche se prolonge.

A une vingtaine de kilomètres de Nantes, la communauté de communes d’Erdre et Gesvres (Loire-Atlantique, 12 communes, 60.000 habitants) connaît une forte évolution démographique. Le territoire est fortement périurbain, même si des caractéristiques rurales demeurent dans les petits villages. L’une de ses communes est la désormais célèbre Notre-Dame-des-Landes et son projet d’aéroport controversé. En 2017, le service Culture de l’intercommunalité propose d’organiser une action d’éducation aux médias en s’appuyant sur des journalistes. Le projet fait écho à l’appel d’offres lancé par la Drac des Pays de la Loire début 2016 (voir encadré ci-dessous).

Education aux médias, un défi

"Les élus souhaitaient s’ouvrir aux questions citoyennes", se souvient le responsable du service Culture, Mickael Bougault. "Ils ont considéré que l’appel d’offres de la Drac était une excellente opportunité. En dehors du journal d’école et du journal des jeunes, nous manquons en effet d’outils et de méthodes pour l’éducation aux médias. Les journalistes professionnels constituent un bon vecteur pour répondre aux questionnements sur la fabrication de l’information et la façon de prendre le recul nécessaire."
L’appel à journalistes pour une résidence de trois mois (450 heures) a été diffusé à la rentrée 2016 par le ministère de la Culture puis relayé, notamment par le club de la presse de Nantes.

Trois journalistes implantés localement

Parmi une vingtaine de dossiers, deux projets de résidence ont été sélectionnés fin septembre par un jury composé de la Drac, de l’Education nationale, de la presse locale et des deux collectivités partenaires.
"Nous avons sélectionné la candidature d’un trio de journalistes nantais qui présentaient une complémentarité de profils, d’expériences et de disponibilité, permettant qu’ils interviennent à tour de rôle sur la résidence." De plus, leur proximité géographique simplifiait la question de l’hébergement.

Mission de rédacteur en chef auprès des habitants

La communauté n’a donc pas eu à mettre de locaux à leur disposition. "Il s’agit d’un compagnonnage plus que d’une résidence", précise le responsable Culture. Le service a facilité leur travail en leur faisant rencontrer les différents publics et structures pouvant être mobilisées : services jeunesse, enfance, emploi, bibliothèques et médiathèques….
Les trois journalistes professionnels assurent pendant plusieurs mois une sorte de “rédaction en chef" en sollicitant, par le biais des structures locales, des productions de la part des habitants des 12 communes : écrit, radio, vidéo, photo, micro trottoir, recueil, de mémoire.

Le site Médias en Erdre & Gesvres alimenté par les habitants

Pour cela, les journalistes sont intervenus auprès d’une vingtaine de classes d’écoles primaires, du collège, du service animation jeunesse ou encore de maisons de retraite. De jeunes collégiens ont réalisé par exemple un reportage audio sur les différents métiers de leur établissement scolaire, des demandeurs d’emploi ont réalisé une émission de radio à partir d’interviews de chefs d’entreprises locaux.
Chaque équipe voit son travail publié sur le site Médias en Erdre & Gesvres, outil central du projet de résidence

Expérience évaluée et poursuite de l'aventure

"L’éducation aux médias touche tout le monde, de 7 à 80 ans, et très rapidement, estime le responsable culture. Les élus ont montré un vrai intérêt sur la question, qui a généré un consensus."
Sur le plan financier, la Drac prenait en charge 100% du coût de l’expérimentation qui s’est terminée au mois de mai 2017. "Nous souhaitons prolonger l’expérience avec le même trio et la même durée, soit trois mois et 450 heures", poursuit le responsable du service Culture. Pour cette seconde phase, le budget de 18.000 euros est pris en charge pour moitié par la communauté de communes, le reste à parts égales par la Drac et le département.

Un retour d’expérience est prévu auprès de la Drac pour la préparation des journalistes à la confrontation au public. Les sujets sur le territoire seront davantage privilégiés avec une approche locale afin que la plateforme de productions prenne son sens comme média de proximité.

Education aux médias, les pouvoirs publics se mobilisent
Suite aux attentats de janvier 2015, le ministère de la Culture a intégré l’éducation aux médias dans sa politique au titre de l’égalité et de la citoyenneté. En plus d’un comité ministériel et de crédits dédiés, c’est aux administrations en région qu’il appartient de lancer des appels à projets. Ainsi, la Drac des Pays de la Loire connaît les projets des territoires et propose l’expérimentation de résidence de journalistes à la commune d’Allonnes-en-Sarthe et à la communauté de communes d’Erdre et Gesvres.

Contact(s)

Communauté de communes Erdre et Gesvres

1, rue Marie Curie - PA La Grand'Haie
44119 Grandchamp-des-Fontaines
02 28 02 22 40
contact@cceg.fr
Nombre d'habitants : 60000
Nombre de communes : 12
Nom de la commune la plus peuplée : Nort-sur-Erdre (8500 hab.)

Dominique Thibaud

Vice-président à la culture
dominique.thibaud@grandchampdesfontaines.fr

Mickael Bougault

Responsable service Culture
mickael.bougault@cceg.fr
Haut de page