Meurthe-et-Moselle

En Lorraine, une route des énergies renouvelables

Environnement

Energie

Organisation territoriale, élus et institutions

Sous l'impulsion de la communauté de communes de la Vezouze, en Meurthe-et-Moselle, et dans la continuité de l'implantation d'un parc éolien sur le territoire, l'association "Lorraine énergies renouvelables" a été créée pour promouvoir les énergies renouvelables en milieu rural.

L'idée de créer l'association "Lorraine énergies renouvelables" est née de la commission mise en place par la communauté de communes de la Vezouze pour réfléchir à l'impact sur le territoire du parc éolien inauguré en septembre 2005. Cette commission, qui réunissait des élus et des habitants, a proposé la création d'une association visant à promouvoir les énergies renouvelables en milieu rural. Lorraine énergies renouvelables pouvait s'appuyer pour cela sur trois sites : le parc éolien comprenant seize éoliennes, situé à cheval sur la communauté de la Vezouze et sur le Pays des Etangs de Moselle et sur deux départements (Meurthe-et-Moselle et Moselle), une chaufferie à bois ainsi que des panneaux solaires installés dans un gîte d'étape à Reillon et un site de production de biogaz à partir des effluents d'élevages sur une exploitation agricole à Mignéville. Un circuit a été conçu pour visiter ces trois sites. "Nous pensions que ce circuit pouvait intéresser des habitants du secteur et nous comptions sur mille visites par an environ, explique Martial Martin, président de l'association. Mais très vite, nous avons été victimes  de notre succès car ces prévisions ont été multipliées par six !" En, effet, en un an, six mille visiteurs ont emprunté le circuit. Les visites s'adressent en priorité à des groupes constitués : scolaires de tous niveaux (jusqu'aux étudiants ingénieurs), associations, chambres d'agriculture, collectivités, retraités... Lorsque des particuliers souhaitent suivre l'itinéraire, ils sont intégrés à des groupes en semaine ou réunis en groupe, un dimanche sur deux. La visite est alors assurée par des bénévoles de l'association formés pour cela.

L'association reçoit des communes et de la communauté 13% de la taxe professionnelle du parc éolien

Pour animer l'association, une personne a été embauchée en novembre 2005 puis, compte tenu de la demande, un deuxième salarié a été recruté quelques mois plus tard. En octobre 2006, l'association a été labellisée "Association d'initiation et d'éducation à l'environnement et au développement durable" par le conseil régional de Lorraine. "Lorraine énergies renouvelables fait partie des sept associations de la région ainsi labellisées, raconte Martial Martin. Ce partenariat avec le conseil régional permet d'obtenir des aides financières. La région finance par exemple des outils pédagogiques que nous mettons en place avec le parc naturel régional de Lorraine pour travailler avec les scolaires."
Par ailleurs, l'association bénéficie du soutien financier de la communauté de communes et des communes où sont implantées les éoliennes. Dans le cadre d'une convention signée entre l'association et les collectivités, celles-ci se sont engagées, au nom du développement touristique du territoire, à lui verser 13% de la taxe professionnelle du parc éolien, pendant quinze ans, soit environ 8.000 euros par an. La communauté de communes, qui abrite l'association dans ses locaux, participe également au financement des salles pédagogiques installées sur chaque lieu de la visite. La salle située dans le gîte où se trouve la chaudière à bois, d'un budget de 40.000 euros, a été financée à 40% par le département, à 10% par la communauté et par le propriétaire du gîte. La salle située sur le site de méthanisation, en cours de finition, a été financée également à 30% par le département, à 10% par la communauté et le solde par l'Etat dans le cadre d'un pôle d'excellence rurale. Enfin, la salle qui se trouve sur le parc éolien avait été créée par le porteur du projet comme lieu d'information et a été mis à disposition de l'association, le porteur de projet continuant à en assumer les charges. La communauté de communes a également participé financièrement, ainsi que le département, à l'acquisition du matériel pédagogique disponible dans les salles.

En projet : la création d'un espace "Info-énergie"

Depuis octobre 2006, un quatrième site a été inclus dans le circuit, à Luneville. Il s'agit d'une micro-centrale hydro-électrique propriété par un particulier. Un chemin de randonnée aux alentours du parc éolien a également été tracé, avec l'appui du club vosgien de randonnées. L'association travaille aujourd'hui à un nouveau projet : elle pourrait intégrer prochainement un espace "Info-énergie", service d'information sur les économies d'énergie et les énergies renouvelables. Ce service pourrait être financé par la région, le département, les pays et communautés de communes concernées et nécessitera l'embauche d'un troisième salarié dans l'association. "L'association compte aujourd'hui quatre-vingt-dix membres. En un an, elle a évolué comme d'ordinaire une association évolue en quatre ou cinq ans et cela grâce à l'implication des bénévoles . Lors de la foire de Nancy par exemple, une trentaine de bénévoles se sont relayés pendant douze jours pour tenir le stand de l'association. Nous agissons dans la continuité de démarche avec laquelle a été crée le parc éolien : son implantation a été précédée d'une concertation impliquant des habitants afin qu'il soit un réel projet de territoire. Notre objectif, en retour, est que le territoire bénéficie des réalisations de l'association."

Maryline Trassard, pour les sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Association"Lorraine énergies renouvelables"

15, rue de la Voise - BP8
54450 Blamont
03 83 75 27 73

Vincent Foinant

Vincent.foinant@wanadoo.fr
Haut de page