Deux-Sèvres

En réhabilitant son patrimoine, le Pays mellois mène un projet de développement territorial

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Le syndicat mixte du Pays mellois voulait obtenir le label Pays d'art et d'histoire. Son président a décidé de s'appuyer d'abord sur la valorisation du patrimoine historique, source de développement local. Pari réussi.

C'était en 2001. La directrice du Pays mellois, dans les Deux-Sèvres, Véronique Szysz-Chauvin, avait pour mission de monter un dossier de Pays d'art et d'histoire, un label prestigieux délivré par le ministère de la Culture. Le patrimoine local est riche, la présence humaine depuis le néolithique a laissé de nombreuses traces dans les paysages et dans la culture du pays. La période romaine autour de Rom, les mines d'argent des rois francs à Melle, les vingt-sept églises romanes inscrites ou classées au répertoire des monuments historiques, la culture protestante et la contre-réforme autour du musée du protestantisme poitevin et de l'abbaye royale de Celles-sur-Belle constituaient l'assise du dossier. Mais il existe aussi sur ce territoire tout un petit patrimoine qui témoigne de la vie rurale des siècles passés et qui demandait des efforts de rénovation. L'objectif du président du pays, Éric Gautier, maire de Beaussais et conseiller général, était de proposer un projet de développement global du pays au travers d'une politique de mise en valeur du patrimoine. Développer l'économie touristique, bien sûr, mais répondre aussi aux besoins du territoire en matière d'insertion, d'emploi, et de formation aux métiers du bâtiment. Comme dans de nombreuses régions rurales le maintien de l'activité artisanale est en effet crucial.

 

De la culture à l'insertion : une Scic pour la rénovation du patrimoine

En septembre 2003, un Ciat a décidé de lancer un appel à projets sur le rapprochement des labels Pays d'art et d'histoire (PAH) du ministère de la Culture et Pôle d'économie du patrimoine (PEP) de la Datar. Le Pays mellois a déposé un dossier retenu pour cette expérimentation. Un financement de 30.000 euros a permis d'avancer dans la mise en oeuvre du projet. Le pays a donc mis en place des chantiers d'insertion ainsi qu'une société coopérative d'intérêt collectif (Scic) pour la rénovation du patrimoine, avec trois salariés en contrat aidé. Le partenariat exemplaire avec la chambre des métiers a offert la possibilité d'intégrer les artisans dans la démarche.
C'est ainsi qu'une plateforme de formation et d'insertion par l'économique s'est mise en place : les travaux les moins qualifiés sont accomplis par le chantier d'insertion, ce qui donne aux personnes une expérience de l'emploi et de la rénovation du patrimoine. Après validation des acquis de cette expérience (VAE), certains peuvent intégrer la Scic puis les entreprises ordinaires du bâtiment.

 

La Drac prend aujourd'hui en compte le travail accompli

Aujourd'hui, la direction régionale des affaires culturelles (Drac) reconnaît à la fois la richesse patrimoniale et culturelle du Pays mellois, la volonté politique des élus et le travail accompli lors de l'expérimentation de rapprochement des labels PAH et PEP.
Le dossier pour l'obtention du label Pays d'art et d'histoire est pratiquement terminé, il sera défendu lors de la prochaine commission ad hoc du ministère de la Culture.

 

Jean-Luc Varin, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Syndicat mixte du Pays mellois

2 place Bujault
79500 Melle
05 49 27 09 62
infos@paysmellois.org
Nombre d'habitants : 49000
Nombre de communes : 85
Nom de la commune la plus peuplée : Melle (3670 hab.)

Éric Gautier

Maire de Beaussais et conseiller général

Accompagnement pour l'élaboration d'une stratégie territoriale

Accompagner l’élaboration d’un plan d’action territorial pour transformer vos ambitions en projets durables.

Haut de page