En Terres d'Armagnac, deux taxis pour le transport à la demande

Publié le
dans

Gers

Dans ce canton très rural et enclavé du Gers, la communauté de communes Terres d’Armagnac a estimé que les personnes âgées isolées mais aussi l’ensemble des habitants manquaient d’un service de transport de proximité. Avec l’aide du conseil général et du conseil régional, un service de taxis à la demande est en place depuis juin 2010.

Sur le territoire de la communauté de communes Terres d’Armagnac, peu peuplé (10 communes, 130km2, 2.300 habitants) et éloigné des points de passage des transports collectifs (gare SNCF à 50 km, lignes régionales de bus à 10 km), les déplacements sont difficiles : tant pour les anciens qui ne disposent pas de véhicules pour se rendre au marché ou au chef-lieu de canton, que pour les jeunes qui doivent chaque jour rejoindre les lignes régionales d’autocar régulières pour se rendre au lycée ou vers les centres universitaires. D’où l’idée de réaliser un service de transport à la demande, dimensionné au plus près des besoins réels des usagers.

Une enquête pour définir les destinations, puis une communication bien ciblée

"En observant les réalisations autour de nous, nous avons compris qu’il n’est pas facile de faire vivre un tel service, car certaines personnes âgées ont perdu l’envie de sortir, tandis que d’autres profitent de la solidarité naturelle de leurs voisins ou de leur famille", souligne Michel Sansot, président de la communauté de communes. "Dans un premier temps, une enquête de besoins a permis de choisir les destinations. Puis nous avons décidé de communiquer au maximum auprès des habitants, comme on peut le faire dans un secteur rural, où le bouche-à-oreille fonctionne très bien." En clair, les élus ont pris leur bâton de pèlerin, ciblé les personnes susceptibles d’être intéressées pour mettre en avant les avantages de ce service : par exemple en matière de sécurité pour les conducteurs les plus âgés. La presse locale, le bulletin intercommunal et un publipostage ont également été utilisés pour faire connaître le nouveau service.

Le département délègue sa compétence en apportant son soutien financier

La communauté de communes s’est adressée directement au service Transports du Conseil général qui, par convention, lui a délégué la compétence, en précisant le partenariat financier que cela impliquait. La Région Midi Pyrénées intervient également en partenariat financier. Après lancement d’une consultation, les deux artisans taxis du territoire ont été retenus comme prestataires. Sur simple appel téléphonique, les usagers sont pris en charge à domicile dans les dix communes de la communauté pour cinq destinations dans la semaine. Les horaires de prise en charge des usagers sont calculés de manière à assurer des arrivées fixes, permettant d’assurer la correspondance avec les lignes régionales de cars.

Coûts et financements

Il en coûte à l’usager 2 euros par trajet simple, ou 3 euros pour l’aller-retour. Le taxi est rémunéré 1,15 euro du km. Il perçoit la participation des usagers et facture la différence à la communauté de communes en fin de mois. Sur la totalité de la facturation des taxis, la part des usagers représente 15%. Le conseil régional subventionne 30% du coût du service, le conseil général, 35%. Le solde est à la charge de la communauté de communes. Ce qui représente une centaine d’euros chaque mois.

Depuis juin 2010, 22 usagers en moyenne utilisent ce service régulièrement. Ce qui confirme que le besoin était limité, mais bien réel.

Jean-Luc Varin, Agence Traverse pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Contact(s)

Communauté de communes Terres d'Armagnac

Hôtel de Ville
32290 AIGNAN
05 62 03 73 50
Nombre d'habitants : 2300
Nombre de communes : 10
Nom de la commune la plus peuplée : Aignan (900 hab.)

Michel Sansot

cc.terresdarmagnac@wanadoo.fr
Haut de page