Ain

Equipement sportifs couverts en territoire rural : le choix de la proximité (01)

Tourisme, culture, loisirs

Dépourvue de structure sportive couverte, la communauté de communes Bresse Dombes Sud-Revermont a décidé de créer sur son territoire trois équipements de proximité, orientés chacun vers un type de sport. Avec, à la clé, une mutualisation des moyens et une diversification de l’offre sportive.

Tout est parti d'un constat : dans ce territoire rural de 6 communes et 6.500 habitants, on compte 1.100 licenciés sportifs, dont un vice-champion d'Europe de full contact, mais pas de structure sportive couverte. Chaque année, les clubs sportifs refusent des adhérents, voire fonctionnent en mode dégradé durant la mauvaise saison, et le développement de nouveaux sports n'est pas envisageable.
Dotée de la compétence Equipements sportifs et culturels depuis 2007, l'intercommunalité a recherché la meilleure solution pour répondre aux attentes de la population dans ce territoire à l'habitat dispersé. La décision sera de créer trois structures, un pari réussi.

Diagnostic, rencontres avec les clubs sportifs et visites de territoires

Une commission Equipement sportifs - composée d'élus des 6 communes - créée en 2008 mène la réflexion en plusieurs étapes. Elle s'appuie d'abord sur un diagnostic éducatif réalisé en 2005 par la ligue de l'enseignement de l'Ain, qui préconisait déjà une répartition thématique des infrastructures sur le territoire. Puis la commission rencontre les responsables de l'ensemble des clubs sportifs. Enfin elle visite d'autres territoires voisins pour s'inspirer d'expériences similaires. Rapidement, l'idée d'un équipement unique est écartée. D'une part parce qu'une telle solution ne permet pas de satisfaire tous les usages, compte tenu de la structure en habitat dispersé et de la répartition des clubs sportifs sur le territoire. De plus, la commune-centre n'a pas de foncier disponible.
La commission propose de créer deux structures spécialisées par types de sports. Elle fait appel à un cabinet d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour préciser le projet.

Optimiser les coûts grâce au volume de travaux

"Nous pensions alors créer deux structures localisées dans deux communes, explique le vice-président de la communauté de communes, Roger Fenet. L'une dédiée au tennis à Saint-Martin-du-Mont ; l'autre pour pratiquer les arts martiaux, des activités gymniques, du tennis de table, et intégrant un vestiaire de foot à Tossiat. Ce choix d'emplacement correspondait à la localisation des clubs et au fait que les deux communes mettaient chacune un terrain à disposition." Une nouvelle demande surgit en 2012, juste avant le lancement de la consultation des architectes : celle de couvrir le boulodrome existant dans une troisième commune, à Certines, et d'y adjoindre un complexe multisports : basket, badminton, volley….
Les élus intègrent cette donnée dans le projet. Deux architectes sont retenus pour la conception des trois structures. Mener les projets de front en 2013 a permis d'optimiser les coûts, grâce au volume de travaux (voir en fin de texte "Eléments financiers"). Les équipements sont tous livrés à l'été 2014. A temps pour l'ouverture de la saison sportive et les activités scolaires et périscolaires.

La coopération entre les communes fait évoluer les associations sportives du territoire

La saison 2014-2015 constitue donc la première année d'exploitation de ces nouveaux équipements sportifs, gérée en direct par l'EPCI. La coopération entre les communes fait évoluer les associations sportives du territoire. Une association de sports collectifs en salle (badminton, basket, volley) se crée dès la livraison des équipements. "Nous avons réuni tous les clubs pour définir les règles d'usage. Ils se sont concertés et nous n'avons pas eu besoin d'imposer des créneaux horaires" souligne l'élu. Celui-ci prévoit d'avoir à réaliser des arbitrages dans l'avenir, car les effectifs des clubs et les besoins augmentent déjà.

Trois structures couvertes de sports localisées dans trois communes :
• Certines : salle multisports : basket, volley, badminton, hand loisirs et boulodrome ;
• Tossiat : salle d'arts martiaux (full contact, judo..) et multi-activités : ping-pong, gym ;
• Saint-Martin-du-Mont : deux tennis couverts et club house.
Eléments financiers
• Investissement : 3,2 millions d'euros HT.
• Subventions : 690.000 euros : conseil départemental, région, Centre national de développement du sport, trois fédérations sportives, réserves parlementaires.

Sophie Daguin, L'Œil à la Page, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info.
 

Contact(s)

Communaute de communes Bresse Dombes Sud-Revermont

237, rue de la Dombes
01160 La Trancliere
04 74 42 65 03
ccbdsr@ccbdsr.fr
Nombre d'habitants : 6463
Nombre de communes : 6
Nom de la commune la plus peuplée : Saint-Martin-du-Mont (1700 hab.)

Roger Fenet

Vice-président en charge des équipements sportifs, culturels et associatifs
ccbdsr@ccbdsr.fr

Investissement dans les hébergements touristiques

Revitaliser et conforter l’attractivité des centres-villes par la construction ou la rénovation d’hôtels et résidences touristiques.

Haut de page