Et si vous donniez une seconde vie à vos déchets ?

Pour clôturer ces festivités de fin d’année, nous vous proposons une nouvelle résolution autour des bonnes pratiques de recyclage et de valorisation des déchets. La période est en effet propice aux emballages et autres papiers-cadeaux. L’occasion idéale de rappeler que la valorisation des déchets est un enjeu de taille pour répondre au défi de la transformation énergétique et écologique. A la Banque des Territoires, nous soutenons un grand nombre de projets pour développer des territoires plus verts. Retour sur l’un d’entre eux à Saint Christophe-du-Ligneron en Vendée.

Une nouvelle usine pour réduire le volume d’enfouissement des déchets

Pour atteindre l’ambition de réduire de 50% l’enfouissement des déchets à horizon 2025 (objectif fixé par la loi relative à la Transition énergétique pour la croissance verte), la Banque des Territoires s’est engagée auprès de Trivalis, le syndicat mixte d’études et de traitement des déchets en Vendée. Avec un prêt de 2 millions d’euros, nous soutenons Trivalis dans la construction d’une unité de production de CSR (Combustible Solide de Récupération) sur son site existant de traitement des déchets à Saint-Christophe-du-Ligneron (Vendée).

Les travaux ont démarré en 2022 et l’usine est en test jusqu’à la fin de l’année 2023. Elle devrait être opérationnelle en octobre 2024. Aujourd’hui, le site existant comprend déjà une unité de tri compostage qui récupère les déchets fermentescibles pour les transformer en compost.

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis


Zoom sur le CSR 

Le choix de cette nouvelle filière de production s’inscrit dans une ambition de valorisation énergétique globale. En effet, les CSR peuvent produire de la chaleur et/ou de l’électricité en substitution de produits fossiles (charbon, gaz). En complément de cette valorisation énergétique, la production de CSR permet de valoriser des déchets qui ne peuvent pas aujourd’hui être recyclés (sur la base de 4 usines de tri-compostage existantes aujourd’hui). Pour le site de Saint-Christophe-du-Ligneron le volume annuel de déchets valorisables est estimé à 48 000 tonnes.

Usine de tri compostage : quésaco ?

Une usine de tri-compostage est une installation de traitement qui prend en charge les ordures ménagères résiduelles pour en extraire les déchets fermentescibles. Objectifs : valoriser en compost les déchets fermentescibles et limiter le stockage des déchets.

Dans des longs tubes rotatifs, de l’air est injecté et de l’eau pulvérisée sur les ordures ménagères libérées des sacs poubelle. Les déchets organiques se dégradent, en 5 jours, en une fraction fine permettant de séparer les éléments fermentescibles du reste des déchets.

Source : trivalis.fr

Accompagner la transformation écologique et énergétique des territoires

Pour soutenir le développement de territoires plus verts mais aussi le déploiement d’une économie circulaire, plus vertueuse, nous nous sommes engagés aux côtés de Trivalis.

« L’économie circulaire vise à changer de modèle par rapport à l’économie dite linéaire, en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental, tout en augmentant l’efficacité à tous les stades de vie des produits : conception, production, consommation, fin de vie. » (source : Ademe)

Par le biais d’un Prêt Relance Verte de 2 millions d’euros, l’ambition est de favoriser la revalorisation des déchets selon le triptyque prioritaire de l’économie circulaire : le réemploi ou la réutilisation, le recyclage, et la valorisation énergétique.

Chiffres clés

La construction de l’unité CSR en Vendée : 

  • Valorisation de 48 000 à 50 000 tonnes de déchets par an ; 
  • Production de 63 600 MWh d’énergie résiduelle par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de chauffage de 3 878 foyers de 4 personnes ; 
  • Réduction des émissions de 19 000 tonnes de CO2/an par rapport à l’enfouissement des déchets. 

Production de déchets en France :

  • 310 millions de tonnes de déchets en 2020, soit - 8 % par rapport à 2018.

Source : Eurostat, Déchets générés par catégorie de déchets, extraction des données : décembre 2022

Traitement des déchets :

  • 48 millions de tonnes de déchets envoyés vers les installations de traitement des déchets ménagers et assimilés en 2020, hors refus de traitement de ces mêmes installations.

Source : ADEME, Enquête ITOM 2020

Valorisation :

  • 15,3 millions de tonnes de matériaux recyclés utilisés en 2019 en France, hors bois et granulats.

Source : ADEME, Bilan national du recyclage 2010-2019

Impacts :

  • 18,6 millions de tonnes d’émissions de CO2 évitées par le recyclage en 2019 (+ 2 % par rapport à 2017).

Source : ADEME, Bilan national du recyclage 2010-2019