Faire du télétravail une opportunité : un guide (très) pratique pour accompagner les territoires ruraux

Face à l’augmentation du télétravail dans les territoires ruraux et périurbains depuis le début de la pandémie, ceux-ci doivent faire face à de nouveaux enjeux notamment numériques, financiers et de mobilités. Pour les aider à accompagner le développement du travail à distance en fonction de leurs spécificités territoriales, l’Association nationale des pôles territoriaux et des pays (ANPP – Territoires de projet) vient de réaliser un guide (très) pratique.

Alors que 85% des territoires sondés par l’ANPP – Territoires de projet considèrent l’essor du télétravail comme une opportunité pour le développement local, accompagner les territoires de projet et les collectivités rurales dans l’élaboration d’une stratégie de développement du télétravail prend toute sa pertinence. D’autant que si plus de 80% des interrogés ont recensé au moins un tiers-lieu sur leur territoire, plus de la moitié sont gérés par des acteurs publics et plus d’un tiers sont issus de partenariats public-privé. "La création de tiers-lieux semble donc être un moyen privilégié des collectivités et des Territoires de projet pour contribuer au développement du télétravail", convient l’ANPP – Territoires de projet. Encore faut-il savoir comment tirer au mieux profit de cette nouvelle façon de travailler, voire de vivre, et surtout l’accompagner (techniquement et financièrement) pour qu’elle se pérennise.

Accompagner élus et techniciens

Pour ce faire, dans le cadre du programme Opter Télétravail (Opportunité pour les territoires ruraux : le télétravail) lancé en 2021, l’ANPP – Territoires de projet a créé le "Guide pratique : des pistes pour accompagner le développement du télétravail dans les territoires". Faisant suite au webinaire "Télétravail, nouvelles dynamiques d’installation et d’accueil dans les territoires ?" du jeudi 23 juin 2022, il se présente comme "un outil d’accompagnement personnalisé et interactif à destination des collectivités" et a deux objectifs principaux : mettre en lumière les enjeux liés au télétravail dans les territoires ruraux et périurbains ; accompagner élus et techniciens dans les démarches d’accompagnement de cette opportunité. "Nous avons pensé ce guide comme un outil où l’utilisateur est acteur et explore des façons personnalisées les enjeux territoriaux soulevés par le développement du télétravail", soulignent les parties prenantes.

Auto-évaluation et boussole du télétravail

Ce guide comprend notamment l’enquête réalisée en amont pour cibler les enjeux que représentent le développement du télétravail dans les territoires et propose une méthodologie pour personnaliser au mieux la stratégie. Celle-ci prévoit que les usagers répondent à un questionnaire pour auto-évaluer leur niveau d’avancement dans le développement du télétravail. Ils se "positionnent" ensuite sur la boussole du télétravail afin de cibler les forces et faiblesses du territoire et identifier les possibilités de développement. En fonction des résultats, l’utilisateur peut cibler les enjeux les plus importants pour son territoire parmi les huit thématiques référencées par le guide (conditions de travail ; numérique ; tiers-lieux ; marketing territorial ; mobilités ; habitat ; financement ; et cadre juridique) et faisant l’objet de fiches avec des pistes, des préconisations et des bonnes pratiques sous la forme d’exemples d’actions menées dans quelques collectivités et pays.

Télétravail et protection de l’environnement 

Par exemple, dans le cadre du Territoire à énergie positive pour la croissance verte, le PETR du Briançonnais des Écrins, du Guillestrois et du Queyras (Hautes-Alpes) a développé, dès 2017, un guide d’accompagnement à la mise en œuvre du télétravail, à destination des collectivités du territoire. La communauté de communes Seine et Aube (Aube) a de son côté acquis en 2018 une ancienne usine-relais pour la convertir en espace multifonctionnel de services à la population. L’espace coopératif ouvert en 2021 propose des conditions "propices" à la pratique du télétravail. Ou encore, la communauté de communes Vendée Sèvres Autise a inscrit le télétravail faisant parmi les enjeux de son Plan Climat Air Energie territorial (PCAET) et dès lors impulsé la création de tiers-lieux et d’espaces de coworking, qui proposeront une offre de restauration afin de limiter les trajets pour la pause déjeuner de manière à réduire les déplacements en voiture.

 

Référence : Guide pratique : des pistes pour accompagner le développement du télétravail dans les territoires

 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle