Diffuser la dynamique Fab City

La Banque des Territoires s’associe à l’association Le Département des Petits Mondes pour diffuser la dynamique de la Fab City et de la fabrication distribuée dans les territoires.

Le modèle Fab City

Le modèle Fab City a été développé en 2014 par Tomas Diez à Barcelone. Il s’appuie sur l’idée que les outils numériques peuvent être des vecteurs de relocalisation des activités économiques. Les laboratoires de fabrication numérique (fablabs) sont le socle de cette vision ambitieuse qui consiste à numériser et relocaliser la production. Il s’agit de passer de la problématique de l’origine et de l’usage des matériaux dans un contexte local à une solution numérique locale partagée globalement. En d’autres termes, on passe du modèle local actuel "Product In, Trash Out" (PITO, importation d’objets - expulsions de déchets) au futur modèle DIDO (Data In, Data Out, maitrise des allers-retours de données) qui se caractérise par :

  • Un flux de matière local et en circuit fermé et court, selon les principes de l'économie circulaire
  • Un flux de données et d'informations pour l'échange numérique d'innovations dans les chaînes de valeur "glocalisée"

Les fablabs apparaissent alors comme de véritables terrains d’expérimentation où l’on prototype de nouveaux modèles de fabrication distribuée et une nouvelle relation entre l’acte de produire et celui de consommer afin de créer une ville durable et intelligente. Le modèle Fab City est applicable à tout type de territoire. Lorsqu’il s’applique à un territoire régional, on parle de FabRégion. A ce jour, 34 territoires ont été labellisés dans le monde. En France, il existe deux FabRégions (Occitanie et Auvergne Rhône Alpes) et quatre Fab City (Brest, Toulouse, Paris et Rennes).

L’association Département des Petits Mondes :

L’association Département des Petits Mondes a pour objet de produire des actions, événements, colloques et dispositifs autour de la résilience, des biens communs, de la transition écologique et de l’économie circulaire sur les territoires dans un mode participatif et contributif avec les citoyens. Pour se faire l’association s’appuie sur les technologies numériques, l’ingénierie des fablabs et sur des espaces publics collaboratifs pour intervenir à la fois dans les zones rurales et urbaines. Les prestations proposées par l’association sont diverses. Ateliers, études, formations, accompagnement stratégique, montage d’événements, développement numérique sont autant d’actions que conduisent Adélaïde Albouy-Kissi et Pascal Desfarges au sein de l’association Département des Petits Mondes.

Le projet du Département des Petits Mondes :

Le projet mené par l’association Le Département des Petits Mondes en partenariat avec la Banque des Territoires consiste à appliquer le concept Fab City sur les territoires en constituant une collection d’objets conçus par les citoyens, les collectivités et les entreprises d’un territoire. Une fois prototypés, les objets sont ensuite construits localement et partagés sur une plateforme Open Source pour une reproduction dans d’autres endroits : c’est le principe de la fabrication distribuée. L’association Département des Petits Mondes a déjà développé un atelier de ce type à Saint-Etienne lors de la Biennale Internationale du Design en 2019. C’est le projet MULO : Mobilier d’Urgence Ludique Open Source

 

Le projet MULO en vidéo

Si vous souhaitez continuer et lire nos vidéos, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Créée dans le cadre de la Biennale Internationale de Design de 2019, l’opération MULO (Mobilier d’Urgence Ludique Open Source) est une expérimentation menée avec et pour les habitants du quartier Sud Est de la ville de Saint Etienne. L’objectif du projet MULO est de créer du mobilier urbain conçu pour habiter de façon ludique un espace vacant (friche, jardin).  Au cours de cette expérimentation, des citoyens se sont réunis dans le cadre d’ateliers de co-construction de prototypes MULO avec les designers locaux de Captain Ludd. Le but de ces ateliers était de produire une collection de mobiliers de jeu en Open-source rapides et faciles à construire avec des outils basiques. Les prototypes ont pu être construits au sein du fablab Open Factory de Saint-Etienne très mobilisé dans le projet. Plus généralement, cette opération a été soutenue par la région Auvergne Rhone Alpes, la Métropole de Saint-Etienne et la Peer To Peer Foundation dans le cadre de la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne de 2019.

L’ensemble de ces prototypes de MULO est disponible en Open Source via le bouton ci dessous :

MULO Open Source 

Rééditer la réussite des MULO sur d’autres territoires :

Pour l’association et la Banque des Territoires, il faut désormais rééditer cette expérience réussie des MULO dans d’autres territoires, pour d’autres objets et avec d’autres citoyens.

Ainsi, en partenariat avec la Banque des Territoires, l’association prévoit de réaliser ce type d’ateliers participatifs dans plusieurs villes et territoires métropolitains :

A Lezoux dans le Puy de Dôme, le 15 juillet 2021 :

Le 15 juillet 2021, en partenariat avec la médiathèque de Lezoux, l’association réunira des adolescents de la ville pour prototyper collectivement un skate-park du futur. Ce skate-park sera construit à proximité de la médiathèque dans un matériaux typique de la région Auvergne Rhône Alpes et du département du Puy-de-Dôme : la céramique.

A Rodez dans l’Aveyron, fin 2021 :

Des citoyens seront réunis dans le tiers-lieu Station A afin de coconstruire un objet permettant de faciliter une alimentation durable pour chacun. Cette réflexion sera enrichie par l’expérience et le savoir-faire de la communauté d’acteur du tiers-lieu Station A. En effet, le tiers-lieu ruthénois est engagé dans les dynamiques de transitions écologiques et environnementales avec notamment sa participation à la Tournée des Tiers-lieux organisée par la Convention Citoyenne pour le Climat.

A Guéret dans la Creuse, en 2022 :

Les citoyens Guéret seront réunis pour coconstruire une agora citoyenne au sein de leur quartier. Cette agora sera construite essentiellement à l’aide de plastique recyclé avec l’aide du tiers-lieu et fablab La Quincaillerie.

Au Hub des Territoire à Paris, fin 2021 :

Pour promouvoir le Hub des Territoires et participer à diffuser la dynamique Fab City, l’association Département des Petits Mondes organisera avec des collaborateurs Banque des Territoires issus de plusieurs directions régionales et des directions nationales un atelier pour construire un prototype de totem incarnant le  Hub. Il fera ensuite l’objet d’une production partagée et distribuée sur l'ensemble du territoire. Créés en Open Source, les prototypes seront en effet produits simultanément dans plusieurs fablabs pour être ensuite installés dans les directions régionales de la Banque des Territoires les plus proches.

Présentation des porteurs du projet :

Adélaïde Albouy-Kissi est maître de conférences en Informatique Appliquée à l'Université Clermont Auvergne et chercheuse à l'Institut Pascal de l'Université Clermont Auvergne. Enseignante au Département Informatique Graphique de l'IUT du Puy en Velay et à l'ESEPAC, elle est également responsable du parcours Packaging Numérique au sein de l'Université Clermont Auvergne et de l'ESEPAC.

Pascal Desfarges est chargé de mission « Tiers Lieux » pour la Banque des Territoires et commissaire pour la Biennale Internationale de Design de Saint Etienne 2019. A la recherche des innovations à venir, Pascal Desfarges a une devise : « Repenser, imaginer, scénariser une autre expérience au monde ».