À Haubourdin, préparer avec les parents une rentrée sereine en maternelle (59)

À l’écoute des parents d’élèves et des enseignants, la mairie d’Haubourdin a impliqué ces derniers dans un dispositif visant à mieux préparer la rentrée en petite section des enfants. Trois ans après son lancement et malgré le contexte sanitaire, le bilan est très prometteur.

« Notre réflexion a débuté lorsque les enseignants nous ont fait part de l’inquiétude des parents lors de la première rentrée de leurs enfants en maternelle, souvent source de stress », témoigne Julie Houziaux, directrice Jeunesse, Sport, Loisirs et Culture à la ville d’Haubourdin. « Une partie des petits n’a jamais été en structure d’accueil. Les parents appréhendent aussi la séparation. Parfois ils ne voient pas l’enseignant, car ils ne récupèrent leur enfant qu’à la garderie. » Suite à ces constats, la municipalité, déjà impliquée dans le Programme de réussite éducative (voir encadré), réunit en 2016 ses services chargés de la petite enfance et de l’école, le Centre communal d‘action sociale (CCAS), l’inspection académique et les équipes enseignantes, pour planifier une rentrée en douceur de ces enfants. Deux écoles maternelles publiques, habituées à travailler avec la mairie, sont dans un premier temps mobilisées. L’année suivante, les trois autres écoles maternelles de la commune sont à leur tour impliquées, ce qui représente entre 130 et 150 élèves.

Mairie et écoles à la rencontre des parents

« Chaque école fonctionne de manière différente pour accueillir les nouveaux venus. Certaines organisent des réunions d’accueil, d’autres des journées festives, des visites… Nous voulions déjà que tous les services municipaux, qui interviennent dans les temps périscolaires et pendant la pause méridienne, puissent y être présents. » Une réunion d’information sur le fonctionnement de l’école et des temps périscolaires est ensuite proposée aux parents dans chaque école avant l’été, avec souvent, des portes ouvertes et visites des établissements. C’est aussi l’occasion pour les parents de bien identifier le référent et son adjoint désignés par la mairie, présent quotidiennement dans chacune des écoles, de 7 heures à 19 heures toute l’année. « Si jamais un parent leur signale par exemple un souci pendant les repas, ce sont eux qui seront chargés de rassurer l’enfant, de prendre en charge ce temps avec lui, afin que cela se passe au mieux. C’est très rassurant pour tout le monde », commente la directrice Jeunesse.

Renforcement de l’effectif des Atsem

Puis arrivent les vacances estivales durant lesquelles les enfants vont oublier beaucoup de choses… Pour y remédier, chaque enfant reçoit une carte postale envoyée par la mairie, avec un mot et une photo de l’équipe enseignante, parfois de la classe, ainsi qu’un abécédaire (voir en pièce jointe). Sont ajoutés des petits défis à remplir d’ici la rentrée, comme mettre seul son manteau. « Entre 130 et 150 cartes sont ainsi envoyées à l’aide des listes communiquées par les directeurs(trices) des cinq écoles. »

Le jour de la rentrée, l’emploi du temps des Atsem est augmenté durant les deux premières semaines afin que chaque école puisse en permanence disposer de la présence de trois d’entre elles en même temps.

Discussions le temps d’un café

Durant la première semaine d’école, les parents sont autorisés à rester un moment, le matin ou le soir, , afin de discuter de la rentrée, autour d’un café, avec l’enseignant, le référent, les intervenants de la journée présents, ainsi que d’autres parents… La directrice jeunesse explique : « Nous proposions aussi une rencontre le soir commune à tout le monde, avant et après la rentrée, afin d’échanger en présence des parents et sans les enfants. Très intéressantes, ces réunions n’ont cependant pas mobilisé beaucoup de parents, en raison de leurs difficultés à se libérer après la classe. Certains devaient redouter en outre de s’exprimer en assemblée… Nous nous organisons différemment pour la rentrée 2021-2022. »

Le temps d’animation et d’encadrement de l’ensemble du dispositif de préparation des petits à l’école maternelle est entièrement pris en charge par la collectivité, avec la mobilisation de l’équipe enseignante (réunion, accueil parents…)

Une enquête de satisfaction

Un questionnaire de satisfaction, envoyé aux parents après deux années de fonctionnement, a montré l’intérêt de la carte postale estivale, comme support d’échange parents-enfant et de préparation de la rentrée. Les liens entre les parents, les écoles et les services de la mairie se sont en outre renforcés. Les parents ont bien intégré le rôle des différents intervenants municipaux. De même, le renfort des Atsem est aussi très apprécié. « Les enfants se sentent plus vite rassurés avec la présence rassurante des adultes. La phase d’inquiétude et de pleurs semble plus courte… », explique Marc Buquet, premier adjoint à l’école et la vie scolaire. « Les parents sont aussi moins anxieux… », précise Françoise Corneillie, adjointe à la jeunesse.

Des vidéos en ligne

Faute de pouvoir rassembler les parents pour la réunion d’avant l’été et les visites des écoles pendant la crise sanitaire, la mairie a réalisé, en lien avec l’Inspection, et mis en ligne des vidéos de visite (voir lien). L’idée a tellement plu aux parents qu’elle a été renouvelée pour la rentrée 2021-2022 avec de nouvelles vidéos. « On y voit la salle de motricité, de cours, de sieste, le réfectoire, la cour de récréation, l’espace pour poser le manteau… Nous évitons les visages de l’équipe enseignante, car en cas de mutation l’enfant pourrait se retrouver devant un professeur qu’il n’a pas vu sur la vidéo. L’intérêt de ces petits films, c’est que les parents peuvent y revenir à plusieurs reprises durant l’été », se félicite le premier adjoint à l’école et à la vie scolaire. Enseignants et Atsem devraient aussi se rencontrer lors de la pré-rentrée de 2021 pour anticiper au mieux l’accueil des enfants et des parents lors de la première journée d’école.

Dispositif et financement

Le dispositif Programme de réussite éducative (PRE) a été mis en place en 2005. Il vise à remédier à un ensemble de difficultés rencontrées par des enfants et des jeunes, en leur proposant un suivi personnalisé à travers le parcours de réussite éducative.

L’ensemble de la dynamique est animé et porté par la municipalité sur son fonctionnement et ses fonds propres. Cela représente essentiellement des temps d'encadrement et d'animation, répartis entre plusieurs agents de différents services de la collectivité, et parmi d’autres missions qu’ils exercent auprès des plus jeunes. Environ 150 familles sont concernées par cette action.

Commune d'Haubourdin

Nombre d'habitants :

14894
11 rue Sadi Carnot
59320 Haubourdin
mairie@haubourdin.fr

Julie Houziaux

Directrice jeunesse, sport, loisirs et culture

Françoise Corneillie

Adjointe à la jeunesse, à l’accueil collectif de mineurs et aux conseils municipaux des enfants et des jeunes

Marc Buquet

Premier adjoint, en charge de l’école et la vie scolaire

Antoine Fiquet

Responsable du service éducation jeunesse