Loiret

Hydrolienne fluviale à Orléans, priorité à la pédagogie (45)

Environnement

Energie

La ville d'Orléans expérimente, en partenariat avec un industriel et EDF, une hydrolienne fluviale qui doit élargir l'offre d'énergie renouvelable. Une belle occasion pour faire de la pédagogie et pour promouvoir cette nouvelle technologie auprès du grand public.

La mairie d'Orléans a fixé l'objectif d'une réduction de 20% des gaz à effet de serre d'ici 2020, et le Plan climat énergie territorial de la ville prévoit de favoriser le recours aux énergies renouvelables. Des résultats significatifs ont été obtenus grâce aux chaufferies biomasse, des pompes à chaleur, des panneaux photovoltaïques sur les bâtiments communaux... et des expérimentations comme celle d'une pile à combustibles. Pour aller plus loin, la ville s'est portée candidate à l’implantation d’une hydrolienne fluviale dans la Loire.

Mise à l’eau de l’hydrolienne fin 2014

La ville a été retenue en 2013 pour accueillir "Hydrofluv". Mise au point par une entreprise grenobloise en partenariat avec EDF, l’hydrolienne a été installée entre deux ponts du centre-ville, sur une barge qui facilite les opérations de maintenance et peut facilement être contournée par les bateaux. "La convention que la ville a passée avec l'industriel maître d’œuvre précise que nous saurons, au terme de l'expérimentation, quelle quantité d'énergie a été produite et l'impact sur la flore et la faune", explique l’adjointe au maire en charge du développement durable, Stéphanie Anton.
Le coût global du projet est de 2,46 millions d'euros, dont la moitié est prise en charge par l'Europe. L'aventure qui a débuté le 6 novembre 2014 avec la mise à l'eau de l'hydrolienne, a été préparée de longue date.

La ville s’implique et déploie un accompagnement pédagogique

La ville d'Orléans n'a pas ménagé sa peine afin de soutenir cette initiative qu'elle croit promise à un bel avenir en France et à l'étranger. Elle a subventionné l'expérimentation à hauteur de 50.000 euros et a joué un rôle de facilitateur pour obtenir les autorisations nécessaires auprès des services de l'État (DDTE, Dreal, ABF...).
Un prototype a été présenté au public en 2013, lors du Festival de Loire, puis une maquette a été exposée en mai 2014 lors des Journées du développement durable. Enfin, le 25 septembre 2014, une réunion publique a réuni une trentaine de riverains et d'usagers de la Loire. Il fallait rassurer les plaisanciers qui naviguent sur le fleuve et répondre aux questions du public. Les principes d’installation et le fonctionnement de l’hydrolienne sont expliqués sur des panneaux implantés sur les quais de Loire.

Raccordée depuis 2015 au réseau ERDF

Une fois l’expérimentation lancée, restait à déterminer le prix auquel EDF achète le courant produit par Hydrofluv. Le tarif est en effet établi pour l'hydrolien maritime, mais pas encore pour l'hydrolien fluvial. Il a fallu attendre quelques mois avant que le raccordement soit effectif pour avoir une estimation de la quantité d’énergie produite. Maintenant cette énergie peut être réinjectée sur le réseau ERDF.

Depuis le mois de septembre 2015, l'hydrolienne fluviale d’Orléans est la première à être raccordée au réseau électrique de ERDF.

Les secrets de l’hydrolienne fluviale
Contrairement aux hydroliennes maritimes cette hydrolienne fluviale - de 6 mètres de largeur sur 2 mètres de hauteur - possède non pas une hélice mais deux colonnes de turbines implantées sur un axe vertical. Elle permet de capter l'énergie cinétique des cours d'eau dès que le courant est supérieur à un mètre seconde. La puissance estimée de l'hydrolienne d'Orléans est comprise entre 30 et 50 kW, elle peut produire l'équivalent de l'énergie nécessaire à une soixantaine de foyers.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune d'Orléans

1 place de l'Étape
45040 Orléans Cedex 1
02 38 79 22 22
Nombre d'habitants : 115000

Stéphanie Anton

Adjointe au maire en charge du développement durable
santon@ville-orleans.fr
Haut de page