Ideal 79 : multiplier les initiatives de réduction des déchets résiduels

Publié le
dans

Environnement

Energie

Deux-Sèvres

Le programme "Initiatives durables et alternatives locales pour la prévention des déchets en Deux-Sèvres" (Ideal 79) a été lancé conjointement par la communauté d'agglomération de Niort (CAN) et le syndicat mixte de traitement et d'élimination des déchets (Smited) en 2005. D'une durée initiale de trois ans, il a pour objectif de réduire les déchets résiduels sur l'ensemble du département.

En identifiant et en valorisant les alternatives en matière de consommation et de production, les acteurs affichent l'ambition de diminuer d'au moins 10% la masse des déchets résiduels. Les élus locaux étaient unanimes quant aux dérives en matière de traitement des déchets : pour en diminuer la production, les collectivités ont mis en place toujours plus d'équipements et de services performants. Les coûts se sont envolés mais les impacts environnementaux ne sont pas satisfaisants.

Une organisation pour réduire à la source la production de déchets

Partant de ce constat d'échec et portés par une population de plus en plus sensible au développement durable, la CAN (communauté d'agglomération de Niort) et le Smited (syndicat mixte de traitement et d'élimination des déchets) se sont associés autour de ce projet ambitieux de limitation des déchets résiduels dans les Deux-Sèvres. L'idée est née au sein d'un groupe de travail piloté par la préfecture en 2004 et qui rassemblait la CAN, le Smited, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), le conseil général et des représentants des chambres consulaires. Retenu comme territoire pilote, l'objectif du groupe de travail était de mettre en place une politique innovante départementale en matière de traitement des déchets.
Dès 2005, la CAN et le Smited sont nommés co-maîtres d'ouvrage du projet. Ils lancent un état des lieux des pratiques en collaboration avec les chambres consulaires ; l'idée étant de repérer dans tous les corps de métier les pratiques en matière de prévention des déchets.
Le comité de pilotage s'engage dans une démarche participative et crée quatre groupes de travail thématiques ouverts à tous (habitants, acteurs socio-économiques, société civile, agents des collectivités, monde associatif...). Les groupes de travail se spécialisent sur quatre produits : papier, résidus de cuisine et jardin, biens d'équipement, substances dangereuses. Ils orientent leur réflexion autour de trois thèmes  : la réduction à la source (dématérialisation des procédures publiques pour réduire la consommation de papier, éco-conception de produits par les entreprises pour une réduction de l'utilisation de matières premières), l'évitement à l'achat (achat de produits générant moins de déchets et des déchets moins problématiques ou utilisation d'éco-services) et l'évitement de l'abandon (soutien à la création d'ateliers de réparation et de ressourceries).
A l'issue d'un diagnostic partagé, les objectifs sont doubles : identifier les acteurs remarquables (réparateurs, éco-concepteurs, distributeurs et consommateurs) et lancer un label Ideal 79 : les structures identifiées sont signataires d'une charte destinée à promouvoir leurs initiatives. L'opération prend de l'importance et se voit intégrée à un programme européen Life Environnement. Un programme d'action triennal est validé. Il s'articule autour d'actions de formation/sensibilisation, d'une communication tant grand public que ciblée, et vise à développer les initiatives en matière de prévention des déchets. Ainsi, sont touchés les publics scolaires, les administrations, les entreprises, les consommateurs.
Cette sensibilisation est relayée par des opérations de communication par le biais d'un site internet convivial et vivant et par des événements tels que la Semaine du développement durable où sont  présentés le compostage à domicile, des gestes simples du quotidien contribuant à la prévention des déchets. Un "annuaire de la réparation" sera publié fin 2006 ; il répertoriera les coordonnées de toutes les entreprises intervenant dans le champ de la réparation. Enfin, Ideal 79 va lancer au second semestre 2006 une action d'incitation à la consommation durable. Visant la grande distribution et les commerçants, l'objectif est de mettre en avant des produits de grande consommation labellisés "Ideal 79" générant moins de déchets. L'achat durable sera récompensé.

Un budget soutenu par un partenariat large

Ideal 79 bénéficie d'un budget de 2 millions d'euros sur trois ans cofinancé par la Communauté européenne (940.000 euros), la CAN et le Smited (660.000 euros), le conseil régional et l'Ademe (300.000 euros), le conseil général (100.000 euros) et la région polonaise de Biala Polaska. Ideal 79 mesurera la pertinence de ses actions par une évaluation qui sera réalisée en 2008 par l'observatoire régional des déchets de l'Ademe.
Selon Jean-Jacques Guillet, vice-président à la CAN, et Norbert Béalu, premier vice-président du Smited, "cette démarche suit une stratégie du gagnant-gagnant. Elle touche toutes les initiatives visant la réduction des déchets ultimes en partant du producteur jusqu'au consommateur. Son succès se mesurera sur l'effet d'entraînement que les relais susciteront dans leur environnement proche (fournisseurs, clients). Un principe de récompense ou de sanction financière doit être adopté."

Smited

51 route de Saint-Maixent
79220 Champdeniers

Norbert Béalu

Vice-président

Communauté d'agglomération de Niort

Nombre d'habitants :

102000

Nombre de communes :

29
28 rue Blaise-Pascal - BP 193
79006 Niort Cedex
agglo@agglo-niort.fr

Jean-Jacques Guillet

Vice-président

Ideal 79

BP 163
79006 Niort

Florence Eon

Chef de projet
Haut de page