Thomas Beurey / Projets publics

Finances locales - Investissement local : une application web facilite les analyses et les comparaisons entre territoires

Le nouvel outil créé par l'Observatoire des finances et de la gestion publique locales permet de connaître les caractéristiques des investissements engagés par un territoire et de les comparer avec celles d'un autre ensemble de collectivités.
 

L'Observatoire des finances et de la gestion publique locales (OFGL) vient de mettre en ligne une application gratuite et simple d'utilisation, qui met les données sur l'investissement public local à la disposition de tous. Baptisée "Cap sur la 'data' de l’investissement local" (Cap comme Collecter, analyser, partager), elle fournit, pour un échantillon de collectivités que l'utilisateur sélectionne, une photographie des dépenses consacrées à l'investissement. Mais pas seulement. L'outil permet également de comparer les données de ce panel à celles d'un groupe de référence dont le choix relève encore de l'internaute. On notera aussi qu'au sein du groupe de référence, une entité peut être isolée. L'originalité de l'application réside dans ces possibilités offertes en matière de comparaison.
L'observatoire a volontairement laissé aux utilisateurs une assez grande latitude dans la composition de l'échantillon de référence, comme l'explique Thomas Rougier, secrétaire général de l'observatoire. "Une ville qui n'est pas classée officiellement parmi les communes touristiques peut tout à fait effectuer une comparaison avec ce type de collectivités, parce qu'elle estime qu'elle en a les caractéristiques. De même, une commune de 9.000 habitants peut se comparer à des communes dont la population est comprise entre 10.000 et 15.000 habitants et des communes de Bretagne à d'autres qui sont situées par exemple en Normandie", explique ce spécialiste des données financières locales.

Evolution des dépenses, modes de financement…

Après avoir saisi ses options, l'internaute obtient les résultats sous la forme de représentations graphiques qu'il peut copier par un simple "clic droit". De multiples informations sont ainsi renseignées pour chacun des groupes constitués : montant des dépenses d'équipement engagées (budgets annexes compris) et son évolution dans le temps, disparités de dépenses entre les collectivités de l'échantillon, nature de celles-ci (biens meubles, constructions, réseaux et voirie, terrains). L'outil permet également de répondre à la question du mode de financement de ces dépenses d'équipement : dans quelles proportions respectives les collectivités ont-elles recours à leurs ressources propres et à l'emprunt ? Quelle est la part des subventions et autres dotations, ou du Fonds de compensation pour la taxe sur valeur ajoutée (FCTVA) dans les recettes d'investissement ? Pour l'entité spécifique, l'application fournit un jeu de données individuelles que l’utilisateur peut extraire pour construire sa propre analyse.
L'observatoire souligne que "ces restitutions fournissent aux décideurs locaux et à leurs partenaires des éléments qui peuvent les accompagner dans le développement des politiques publiques locales".

Haut de page