La Basse-Normandie soutient un dispositif de qualification professionnelle en milieu rural

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Développement économique

Calvados

En s'appuyant sur un réseau d’artisans, artistes, agriculteurs locaux et autres acteurs désireux de transmettre leur passion, l'association "Savoir-Faire et Découverte" leur donne une meilleure visibilité et améliore l'attractivité des territoires.

Créée en 1999, l'association "Savoir-Faire et Découverte" propose à tout public de s'exercer à des savoir-faire artisanaux, artistiques et agricoles très divers, comme la fabrication de savons naturels, l'encadrement d'art, la construction de maisons écologiques ou bien encore les techniques de panification traditionnelle. Ces stages, animés par des artisans, agriculteurs, artistes de la région, se professionnalisent progressivement.

Une charte pour des stages "durables"

L'association Savoir-Faire et Découverte s'est dotée d'une charte engageant les professionnels qui constituent actuellement son réseau d’accueil. Chaque stage se déroule sur le lieu de l'activité du professionnel. Il invite à l'utilisation de modes de production respectueux de l’environnement et de matériaux d’origine locale... La "valeur ajoutée sociale" des stages reste un chantier encore très ouvert, mais les fondamentaux sont bien là : Savoir-Faire et Découverte apprécie, par exemple, les entreprises investies dans l'insertion économique et sociale, tout comme celles qui ont choisi de s'organiser en mode coopératif (Scop...)...

Au coeur du partenariat avec la région : professionnaliser l’accueil

"Notre réseau en Basse-Normandie compte cinquante membres qui accueillent chaque année des participants dans le cadre de stages découverte", explique Arnaud Trollé, fondateur et directeur de Savoir-Faire et Découverte. La région soutient depuis 1999 la démarche de l’association. "Ce tourisme de niche, basé sur la qualité de l'accueil des stagiaires, assure la promotion de la région. Cette démarche correspond bien à notre territoire et à sa diversité", souligne Sandrine Fanget, chef du service développement touristique de la région Basse-Normandie. En 2011, la subvention régionale atteint 30.000 euros. Elle est essentiellement destinée à l'animation du réseau (site internet, correspondants régionaux...) et à sa contribution à l’offre touristique. La qualité et la professionnalisation de l'accueil sont des axes essentiels de ce partenariat. "La professionnalisation des acteurs concernés (artisans, artistes, agriculteurs) fait partie des objectifs de l’association. Elle se traduit par la mise en place d'une formation axée sur la pédagogie et l'accueil, dés l'hiver 2011/2012", souligne le directeur de Savoir-Faire et Découverte.

Au-delà de la découverte, le "test métier"

Initialement conçu pour les touristes, ces stages de découverte sont éligibles au droit Individuel à la formation (DIF). Plus d'un tiers des participants viennent confirmer une envie de changement professionnel, et parfois même d'installation en milieu rural. Pour répondre à cette demande, l’association a adapté le contenu des stages et/ou allongé leur durée. Les "tests métiers" illustrent cette inflexion : durant 4 à 5 jours, ces stages proposent aux personnes en recherche d'emploi ou de reconversion, de tester leur projet in situ, grâce à l'accompagnement d'un professionnel sur le lieu même de son activité. La Basse-Normandie a intégré cette formule dans son dispositif de qualification professionnelle "Esp'oir" (Espaces d'orientation et d'intégration régionaux) et verse à l'association autour de 1.300 euros par stagiaire. Ils sont en moyenne une trentaine à en bénéficier chaque année.

Des partenariats régionaux indispensables à la pérennité de la démarche

L'association emploie sept personnes, dont un emploi tremplin subventionné par la région Basse-Normandie. Le prix moyen réel d'une journée de stage a été défini à 75 euros, alors que son coût est estimé à 150 euros. Les partenariats régionaux restent aujourd'hui indispensables à la pérennité de la démarche de Savoir-Faire et Découverte dont l'autofinancement approche néanmoins les 60% sur l'offre de formations. En 2011, neuf régions sont partenaires de l’association.

Myriam Journet / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Des reportages sur l'installation de jeunes urbains à la campagne
"C'est comment ici ?" est un projet piloté par Savoir-Faire et Découverte, qui propose à une dizaine de jeunes de réaliser à travers l'Europe des reportages sur l'installation de jeunes urbains à la campagne. Le résultat forme un outil d'animation territoriale qui invite au débat. A Feurs (27), ils étaient quatre vingt cinq à s'être déplacés dans un lycée pour en discuter. Le financement de ce projet, est assuré par la Basse-Normandie (service coopération décentralisée) et l'Europe (Leader) ; il avoisine 50.000 euros par an.

 

Conseil régional de Basse-Normandie

Nombre d'habitants :

1463000

Nombre de communes :

1812

Abbaye aux Dames - 24 place de la Reine Mathilde- BP 523
14035 Caen cedex

Alain Tourret

président en charge du tourisme et des relations internationales et président du comité régional de tourisme de Normandie (CRT)

Sandrine Fanget

chef du service du développement touristique

Association "Savoir-Faire et Découverte"

61100 La Caillère

Arnaud Trollé

fondateur et directeur de Savoir-Faire et Découverte

Charlotte Oden

chargée de communication
Haut de page